Ce champ est invalide

Coulisses : petit tacle entre amis

RSS

Politique


22/06/2017

Entre gens de gauche et macronistes, quelques tensions persistent. Exemple jeudi dernier au Pont du Gard, lors de l’inauguration de la vitrine touristique départementale.

Philippe Pecout, macroniste convaincu, président de Gard Tourisme, s’est excusé de sa tenue, face à la chaleur étouffante. «J’ai quitté la veste. C’est dans l’air du temps de casser les codes. Je suis venu jusqu’ici en marchant…». Son collègue Patrick Malavieille, président de l’EPCC du Pont du Gard et élu communiste, n’a pu s’empêcher de réagir : «Quitter sa veste, c’est bien, la retourner c’est autre chose…». Philippe Pecout avait soutenu Arnaud Montebourg aux dernières primaires socialistes, avant de se laisser séduire par Emmanuel Macron. 

«M. Pecout, redevenons sérieux, vous n’êtes pas en campagne, là…», a conclu en souriant Denis Bouad, le président socialiste du Département.


Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire


Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide