Ce champ est invalide

Un parc solaire unique en son genre

RSS

Environnement


C'est un projet d'une ampleur inédite pour un petit village comme celui de Belvezet. Son inauguration début octobre est venue concrétiser cinq années de travail. Belvesol A, B et C -nom des trois centrales photovoltaïques- sont sorties de terre au mois de mai dernier, sur une surface de 32 hectares.

C'est l'ancienne municipalité d'Aleth Robin qui est à l'origine de ce parc solaire. Dès le départ, le maire a voulu l'inclure dans une démarche environnementale globale en créant une zone de biodiversité protégée de près de 600 hectares.

Une charte de biodiversité a été mise en place, qui inclut la gestion de milieux ouverts et la restauration de l'agro-pastoralisme. Une convention de pâturage a été établie avec un éleveur local, afin d'entretenir le site et ses abords, en respectant les sols et la biodiversité. Cette convention porte sur un total de 75 hectares.
L'ONF (Office national des forêts) a été chargé de la supervision des travaux de défrichement, ainsi que d'assurer le suivi environnemental du chantier.

Ce parc doté de 78 700 panneaux solaires (78 696 pour être exact) offre une puissance cumulée de 20 MWc (mégawatt-crête : la puissance crête mesure la puissance maximale offerte dans des conditions d'ensoleillement optimales). Il produit près de 29 GWh d'électricité par an, soit la consommation annuelle d'environ 20 000 habitants. Belvezet compte à l'année un peu plus de 200 âmes.

Revente

Par rapport à une centrale gaz, le parc permettra d'économiser le rejet de 11 000 tonnes de CO2 dans l'atmosphère chaque année.

L'électricité produite sera vendue à EDF pendant vingt ans, comme l'a souligné Nicolas Jeuffrain, président de la société Tenergie, un des deux porteurs de projets avec la société Altergie. «Nous avons divisé le prix de l'électricité par trois en quelques années, s'est félicité Nicolas Jeuffrain. L'électricité sera vendue 10,5 € du KwH. Nous avons bon espoir de la vendre à 7 centimes d'ici deux ou trois ans. Avec les énergies renouvelables, on est capables de produire de l'énergie à un coût compétitif».

Aucune précision n'a filtré concernant les retombées économiques attendues. La commune de Belvezet touchera une part fixe sur la location de ses terres et une part variable sur la production d'énergie. Le maire, Jean-Claude Manchon, a souligné que la Communauté de communes Pays d'Uzès et le Conseil général bénéficieront aussi de rentrées d'argent par le biais de l'IFER (Imposition forfaitaire pour les entreprises de réseaux).
Jean-Charles Lavigne-Delville, président d'Altergie, est revenu sur les nombreux obstacles rencontrés durant le montage du projet. «Il a fallu cinq ans... Un quinquennat. C'est long, pas facile. Les services de l'État ont eu des exigences. Mais, grâce à cette exigence, le projet est meilleur qu'initialement».

Des études naturalistes très poussées ont été menées avant la construction du parc et seront poursuivies pendant la durée d'exploitation des centrales. Les premiers résultats montrent une recolonisation des milieux par de nombreuses espèces méditerranéennes.

Les permis de construire ont été délivrés en septembre 2012, pour un chantier lancé début 2014. Le parc, au budget conséquent de 25 millions d'euros, a vu le jour en moins de six mois. 22 entreprises ont participé au chantier, dont 45 % sont implantées localement (leur siège se situe dans un rayon de 60 km).

Mais, au-delà de la satisfaction affichée par les élus et les professionnels présents le jour de l'inauguration, tous avaient en tête la phase 2 du parc solaire. «Sans celle-ci, le projet est unijambiste», estime Jean-Charles Lavigne-Delville, président d'Altergie. Le permis de construire pour cette phase 2 a été accordé. Pour l'instant, personne ne se risque à donner une date de début de chantier. Les porteurs de projet devront auparavant trouver un débouché pour cette production d'électricité supplémentaire.

Christophe Gazzano


Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire


Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide