Ce champ est invalide

Bientôt un "Village des métiers d'art" près d'Uzès ?

RSS

Économie


Proposer une offre sur mesure pour les artisans locaux, dans un espace flambant neuf avec des animations à l’année, c’est l’ambition de ce projet à plusieurs millions d’euros.

 

Nom de code : Village des métiers d’art et de l’artisanat. Depuis plus d’un an, ce projet ambitieux s’élabore dans le plus grand secret. Il devrait voir le jour à Saint-Maximin, sur un terrain idéalement situé, entre Uzès et le Pont du Gard.

Une Association des métiers d’art et de l’artisanat a été créée pour porter le projet. Elle est présidée par Julien Hurard, responsable de l’Atelier du Café à Pont-des-Charrettes. 

Une étude de faisabilité a été commandée à un bureau d’études. Ses conclusions sont très encourageantes quant à l’intérêt et la pérennité d’un tel projet. Il sera hybride, à la fois lieu touristique mais aussi lieu de travail à l’année. Il verrait le jour sur un terrain de 2,5 hectares et occuperait dans un premier temps une surface de 1600 m2. Ce Village des métiers d’art et de l’artisanat comprendrait des cellules de différentes surfaces, adaptées aux besoins des artisans, qui pourront les  louer ou les acheter. 

Une partie du Village sera dédiée à la restauration. Une autre partie du bâti sera une couveuse d’entreprises, avec des bails de courte durée et des loyers modérés.

Le Village devrait enfin accueillir une salle polyvalente et un espace de coworking (travail partagé). Une attention toute particulière sera portée à l’intégration paysagère du projet. 

Depuis la création de l’Association des métiers d’art et de l’artisanat fin 2015, ses membres ne ménagent pas leur peine pour trouver des financements et des artisans prêts à intégrer ce «village». Il leur faut en effet avoir un nombre suffisant d’artisans d’art pour boucler le volet financier, estimé à plusieurs millions d’euros. Ils se sont fixés pour objectif d’en réunir une cinquantaine, pour se laisser un maximum de possibilités. 

L’idée serait de voir les artisans travailler en direct ou se prêter au jeu des démonstrations. Des animations pour les grands moments de l’année ou des nocturnes sont envisagés. C’est pour cela que dans le cahier des charges, la notion de «métiers d’art» est primordiale. 

Des artisans se sont montrés intéressés mais la même question revient à chaque fois : «combien ça va coûter ?». Or, le prix dépendra du nombre d’artisans présents sur ce projet. Et tant qu’il n’y en a pas un nombre suffisant, il ne peut pas débuter... C’est seulement une fois le dossier de financement bouclé, que les travaux pourront être lancés. 

Une réunion d’information aura lieu au début de l’année, en présence du bureau d’études et des artisans intéressés. 

Infos : 04 66 57 62 91 ou 06 10 44 01 21.

Christophe Gazzano

(c.gazzano@riccobono.fr)


Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire


Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide