Ce champ est invalide

À Uzès, le Domaine d'Ucétia ouvrira ses portes cet été

RSS

Société


Depuis le début du chantier en 2016, les Uzétiens se sont peu à peu fait à l’idée qu’ils ne verront plus la vénérable Maison de santé protestante sur l’avenue des Cévennes... À sa place, un ensemble immobilier flambant neuf à destination des seniors, Le Domaine d’Ucétia.

Les travaux de la résidence services seniors Le Domaine d’Ucétia avancent à un bon rythme sur l’avenue des Cévennes à Uzès. À tel point que les premiers occupants pourront emménager dès le mois de juillet, soit deux mois plus tôt que prévu par rapport au calendrier initial. Le chantier n’a connu aucun imprévu majeur. Trois bâtiments de trois étages pour un total de 103 appartements seront bientôt occupés. 

Séverine Deligny, directrice des résidences services seniors du groupe Clinipole, estime que Le Domaine d’Ucétia devrait accueillir entre 120 et 150 locataires. «Il y a beaucoup de personnes seules». 

Le groupe Clinipole, exploitant du domaine, se présente comme un «acteur incontournable de la santé en Languedoc-Roussillon». La construction d’Ucétia a été confiée au promoteur-constructeur MJ Développement. Clinipole met en avant un «accès privilégié aux soins», grâce aux établissements du groupe et une ambulance «disponible à tout moment».

Cette résidence se présente comme un bon compromis, une alternative face au maintien à domicile et à la maison de retraite. Souvent les deux seuls choix proposés aux personnes vieillissantes. Ici, tous les logements, du studio au T3, sont meublés, avec des espaces collectifs (piscine extérieure chauffée, restaurant, grand salon collectif, boulodrome…) et une kyrielle de services. Les services à la personne seront bien présents –«nous avons l’agrément», souligne Séverine Deligny - mais réalisés par du personnel interne. «Cela permet plus de souplesse». Le Domaine d’Ucétia permettra la création sur place d’environ 8 emplois. «Nous avons déjà reçu beaucoup de candidatures spontanées», affirme la directrice. Le recrutement se déroulera à partir de la mi-mars.

Appartement témoin

Depuis le début du mois de février, un appartement témoin, un T2 de 40 m2, se visite même sur rendez-vous, afin d’aller au-delà de la plaquette publicitaire. Dans ces intérieurs, les couleurs choisies sont volontairement neutres, le mobilier est contemporain et semble de bonne qualité. Il est aussi possible de louer l’appartement sans meubles. 

Dans tout l’appartement, les rangements sont au rendez-vous grâce aux placards aménagés. Dans la salle de bains équipée, la douche extra plate avec poignée de maintien évitera les mauvaises chutes. La belle terrasse, qui longe le salon et la chambre, donnera sur un espace de verdure. Il est envisagé de proposer aux résidents de créer leur propre potager. Bref, de quoi se sentir très vite chez soi, d’autant que les proches de chaque résident seront les bienvenus.

La directrice, Séverine Deligny, insiste sur l’esprit de proximité et la volonté de favoriser le lien social au sein du nouveau domaine. «Nous voulons des résidences à taille humaine. Je mets un point d’honneur à connaître le nom de tous les résidents». Des soirées à thème et des événements seront au rendez-vous. Un service de conciergerie permettra de répondre aux besoins des habitants d’Ucétia

Un gardien sera présent sur place en permanence pour intervenir en cas d’urgence. L’accès à la résidence sera sécurisé, avec contrôle par vidéophone depuis les appartements. Cinq caméras de surveillance seront installées autour de la résidence.

Séverine Deligny aura un bureau dans le bâtiment central d’Ucétia, au rez-de-chaussée, là-même où se concentreront les services et les animations. A l’instar de ce qui se pratique déjà dans les autres résidences services senior du groupe Clinipole, des réunions mensuelles seront animées par la directrice, pour connaître les attentes des résidents. 

Avec tous les services annoncés, les résidents auront-ils l’envie de partir à la découverte d’Uzès et de ses environs ? Ou se laisseront-ils tenter par la promesse d’une vie paisible au sein de la résidence ? La directrice et sa collaboratrice, Céline Petrykow, réfutent toute volonté de créer une «ville dans la ville», comme on a pu l’entendre ici et là. Au contraire, selon elles, cette nouvelle résidence aura un impact positif sur l’économie locale. Des partenariats locaux seront noués pour les services tels que livraison à domicile, coiffeuse, esthéticienne, professionnels de santé… Séverine Deligny aime citer l’exemple de Poussan, où se trouve une résidence services seniors similaire depuis 2015. «Là-bas, une boutique de vêtements a adapté son offre aux seniors de la résidence. Et ça fonctionne puisque même les seniors du village se sont mis à fréquenter sa boutique». 

Au moment de notre entretien, début février, il restait seulement une dizaine de lots à la vente. La partie location, qui représente une vingtaine de lots, est en cours. «Des lots sont déjà réservés», précise Céline Petrykow. Un bureau de vente est situé au 68, boulevard Gambetta à Uzès pour plus de renseignements.  

La résidence, même si elle accueillera ses habitants dès le début de l’été, ne sera inaugurée qu’au mois de septembre.

Infos : 07 70 06 84 30 et sur le site officiel.

Christophe Gazzano

(c.gazzano@riccobono.fr)

 


Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire


Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide