Ce champ est invalide

Une Uzétienne dénonce la grossophobie

RSS

Société


18/09/2017

Gabrielle Deydier rencontre actuellement un vrai succès avec un livre mêlant témoignage et enquête sur la "grossophobie". Elle sera dans quelques jours sur France 2, dans l'émission "Ça commence aujourd'hui".

La grossophobie est l’aversion pour les personnes en surpoids ou obèses. «Avec ce livre*, j’ai voulu proposer un état des lieux de ce que signifie être obèse en France aujourd’hui. On a tendance à nier les phénomènes de discrimination. Il y a beaucoup d’hypocrisie», explique Gabrielle Deydier.

Dans l’introduction de son livre, Gabrielle résume : «J’ai 37 ans ; des gens me lâchent leur haine, leurs insultes et leurs commentaires décomplexés depuis vingt ans. (...) Ce qui les gêne tant, c’est mon poids : 150 kg pour 1,53 m». «Les gens n’ont aucun filtre avec nous», soupire Gabrielle.

Si elle vit aujourd’hui à Paris - elle est journaliste, fondatrice du webzine Ginette le mag - Gabrielle Deydier a été scolarisée de la maternelle au lycée à Uzès.

Succès

La parution de son livre-enquête a rencontré un succès inattendu. Après une première interview dans le quotidien Le Monde à la mi-juin, elle a très vite été sollicitée par de nombreux autres médias : presse écrite, télévision et radio. On la verra à la rentrée de septembre dans la nouvelle émission de France 2 animée par Faustine Bollaert, Ça commence aujourd’hui

Les projets affluent : une chaîne de télévision est en négociation pour acheter les droits du livre en vue d’un futur téléfilm. Elle prépare une adaptation pour le théâtre ainsi qu’un court-métrage et un documentaire sur la chirurgie de l’obésité.

Gabrielle Deydier s’est lancée dans l’écriture d’un roman. L’action se déroulera dans un jeu de télé-réalité où les participants sont tous gros… Elle a également accepté de venir donner des conférences sur la grossophobie à l’université. Un joli pied de nez au passé pour Gabrielle, l’étudiante longtemps méprisée. Quand tous ses projets arriveront à leur terme, la jeune femme assure qu’elle passera à autre chose. «Je ne veux pas que tout mon travail tourne autour de cette question. Je ne veux pas devenir la Mme Gros».

Vous pourrez découvrir l'Uzétienne sur France 2, dans l'émission "Ça commence aujourd'hui", le mardi 26 septembre, à 13h55. L'émission sera ensuite disponible en replay pendant une semaine.

* On ne naît pas grosse, aux éditions Goutte d'Or                                                                          

Christophe Gazzano

(c.gazzano@riccobono.fr)


Commentaires

20/09/2017 » Sans complexe
Auteur : Nathoue
Cette femme manque totalement d'objectivité nie tous les problèmes de santé qu'on peut avoir en surpoids et se montre en exemple. Elle fait le buzz sur sa personne mais oublie toutes les personnes en mal être et en danger face à l'obésité

Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire


Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide