Ce champ est invalide

Une Maison des ados pour 2019

RSS

Société


22/02/2018

L’intercommunalité envisage de créer un lieu d’accueil des 11-25 ans près des lycées d’Uzès.

Les conseillers communautaires du Pays d’Uzès ont évoqué la question courant janvier lors d’une commission permanente : une Maison des adolescents (MDA) est en projet. «La Communauté de communes (CCPU) a pris la compétence Enfance et jeunesse en 2016 et le premier chantier, qui nous a bien occupés, a été d’harmoniser l’accueil dans les centres de loisirs du territoire», explique Pierre Michel, vice-président de la CCPU. Ce volet concernait la tranche d’âge “Enfance“. «Nous avons fait le constat qu’il n’y a pas de réponse apportée aux besoins de la jeunesse», poursuit Pierre Michel, convaincu de l’utilité pour Uzès et les communes alentour d’une structure d’accueil pour le public adolescent. 

En lien avec la Caisse d’allocations familiales (CAF), la CCPU a été orientée vers la Maison des adolescents du Gard (MDA 30), à Nîmes. «Nous l’avons visitée, ainsi que celle de Béziers», précise Pierre Michel, qui a mené ces démarches avec le service “Petite Enfance-Enfance-Jeunesse“ de la CCPU. Philippe Rigoulot, le directeur de la MDA 30, s’est impliqué pour les guider dans leur prospection : il était encore présent pour présenter le concept de MDA à la commission permanente. «L’idée serait de répondre, dans un même endroit, à l’ensemble des problématiques qui peuvent se poser : un lieu d’accueil, d’écoute, d’orientation et de conseil, d’accompagnement et de prévention, qui pourrait intervenir dans le champ de la santé - physique ou psychique -, des problèmes familiaux et relationnels. La prévention de la radicalisation a récemment été ajoutée au cahier des charges». 

Ouvert à tous les jeunes de 11 à 25 ans, ce lieu «ne doit pas être stigmatisant», estime l’élu. Concrètement, une personne serait chargée de recevoir les ados, et lorsqu’un besoin serait détecté, la prise de contact pourrait donner lieu à des interventions de professionnels extérieurs : psychologue, éducateur, infirmier, avocat, médecin... La MDA pourrait aussi répondre aux demandes des parents et des partenaires institutionnels (établissements scolaires, protection judiciaire de la jeunesse, etc.). «Il y a eu quelques questions en commission permanente, c’est légitime, mais je crois que les élus sont favorables à l’initiative», indique Pierre Michel, soutenu dans ce projet par le président de la CCPU et le directeur des services Christophe Vieu. Un lieu a même été proposé pour accueillir cette MDA : des locaux inutilisés de l’ancienne caserne, donc à proximité directe des lycées. «Ce serait l’implantation idéale», commente Pierre Michel. Le bâtiment devrait être aménagé à cette fin, des travaux pour lesquels Pierre Michel espère une subvention de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France

Le diagnostic commence

L’Agence régionale de santé (qui finance en grande partie la MDA 30) et la CAF devraient être sollicitées aussi pour le financement de cette initiative, qui entrerait dans le champ de la Politique de la Ville liée aux quartiers prioritaires d’Uzès. Quant à la MDA 30, elle est associée au diagnostic préalable du territoire : un stagiaire est chargé d’une «étude de terrain». «La mission est de faire une photographie de départ, de recueillir les données sur le bassin de population, de cartographier les ressources disponibles et de sonder les professionnels locaux sur les potentiels d’une telle structure», précise le directeur de la MDA 30, Philippe Rigoulot. Les directeurs d’établissements scolaires, entre autres, devraient être consultés. La MDA de l’Uzège devrait être à l’ordre du jour d’un prochain conseil communautaire. Pierre Michel évoque, en cas d’approbation du projet, une réalisation d’ici le second semestre 2019.

 

 Quentin Germain

 


Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire


Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide