Ce champ est invalide

Uzès aura sa monnaie au printemps

RSS

Économie


28/01/2019

Le projet avait été lancé il y a un an. L’association Monnaie locale de l’Uzège peut désormais donner une date de mise en service du «sézu», qui pourra être utilisée avec les commerçants partenaires de l’Uzège.

Le projet a démarré en avril 2018, avec le lancement de l’association Monnaie locale de l’Uzège. Après plusieurs mois à planifier leur action, les porteurs de cette monnaie locale peuvent fixer une date : «Nous voulons la lancer le 20 mars 2019, jour du printemps», annonce Zaccharie Dhennin, l’un des instigateurs.

Pendant cette période, l’association n’a pas chômé. «Nous avons rencontrer les créateurs de la monnaie locale de Nîmes, le Krôcô ; d’Aigues-Mortes, le Flamant et d’Arles, la Roue». «Chacun a une dynamique différente, estime Jean-Marc Tourel, lui aussi membre actif de ce projet. Par exemple, le Flamant a clairement une vocation touristique. Si nous ne nions pas cet aspect à Uzès, ce n’est pas notre objectif premier». En effet, la monnaie locale uzétienne aura pour but «de créer du lien entre les différents acteurs du territoire». L’association s’est aussi structurée, créant quatre commissions : charte, communication, relation avec les prestataires et procédure. 

«Nous avons travaillé avec un communiquant, qui nous a aidé bénévolement pour choisir le nom de la monnaie et réaliser le logo», poursuit François Reboul, membre de l’association. Comme le but est que cette monnaie parte d’Uzès, «qui est l’épicentre», et s’étende dans toute l’Uzège, «voire jusqu’au bassin des autres monnaies locales», la dénomination n’est autre que le nom de la cité ducale vu en transparence : «ça donne sézu», sourit Zaccharie Dhennin.

 

L’éthique avant l’économique

La monnaie uzétienne se veut simple d’utilisation : 1 € = 1 sézu. «On ne la crée pas, on l’échange contre des euros», rappelle Jean-Marc Tourel. Il faudra pour cela adhérer à l’association, pour 1€ par mois, soit en ligne (www.helloasso.com/associations/monnaie-locale-uzege), soit en remplissant un formulaire à la boutique Malaïgue d’Uzès. Cette monnaie pourrait prendre la forme, dans un premier temps, de coupon, «comme à Aigues-Mortes où le Flamant est échangé contre un coupon donné dans une enveloppe qui explique le fonctionnement», précise François Reboul. Mais à terme, le sézu devrait être totalement dématérialisé.

La monnaie devrait être hébergée dans un lieu défini, «il y a une procédure sécurisée car nous parlons de gestion d’argent, souligne Zaccharie Dhennin. Un justificatif sera d’ailleurs remis à chaque échange». La conversion pourrait au départ se faire auprès des commerçants partenaires, «qui traiteront les Sézus de la même manière qu’un ticket resto». 

Mais quel est donc concrètement l’intérêt pour les usagers ? «Nous voulons créer un réseau, une dynamique collective. Nous ne pouvons pas comparer l’identité de l’Uzège avec celle qui a fait la force de la monnaie locale du Pays basque, mais nous avons aussi notre potentiel», assure Jean-Marc Tourel. De plus, stocké dans une banque partenaire, les euros échangés formeront un capital qui pourra être employé sous forme de prêts pour des initiatives locales. 

Mais l’aspect social n’est pas l’unique avantage mis en avant par l’association. «C’est aussi un outil pédagogique qui met en lumière les circuits économiques existants car on peut observer jusqu’où la monnaie circule». Quant à ce circuit, il devrait se concentrer en Uzège et donc bénéficier aux commerçants locaux. «Elle circule plus facilement que les euros car celle-ci, on ne peut pas l’épargner donc tout le monde y trouve son compte», clame François Reboul.

De nombreux commerçants se sont déjà montrés réceptifs, «tout comme des membres du Club des entrepreneurs, abonde Zaccharie Dhennin. Nous espérons un effet boule de neige des adhésions après le lancement». Le rendez-vous est donc donné quelques mois avant l’été, histoire d’avoir le temps d’être prêts.  

Infos : www.sezu.org ; info@sezu.org ; page Facebook MonnaieLocaleUzège

 

Mathilde Roux


Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire


Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide