Ce champ est invalide

L’ATP fait vivre le théâtre sur le territoire

RSS

Culture


Du 12 au 18 septembre 2019

Comme chaque saison, l’ATP élabore sa programmation de pièces de théâtre et assure la lourde tâche d’amener le spectacle vivant là où il ne va pas.

L’Association pour le théâtre populaire (ATP) d’Uzès et de l’Uzège est une association loi de 1901 affiliée à la Fédération d’Associations de théâtre populaire FATP qui a été fondée en 1966 et relie des associations de spectateurs de la France entière, à travers une passion commune, le théâtre. L’ATP d’Uzès fête aujourd’hui ses 39 ans d’existence, elle amène le théâtre -un théâtre de qualité- là ou il ne va pas, dans les villes qui n’ont pas de salle ou les petits villages et dans l’esprit du théâtre pour tous selon Jean Vilar. Présidée par Claude Nuel, l’ATP compte aujourd’hui 15 membres au conseil d’administration, dont la doyenne a 84 ans. 

L’ATP est partenaire de L’EPCC Pont du Gard et de l’Ombrière pour une mutualisation des moyens pour l’achat de spectacles en commun, de la communication et du partage du travail de régie et de l’accueil des compagnies. L’association multiplie également les actions vers les scolaires, «car les jeunes d’aujourd’hui sont le public de demain». Les tarifs appliqués sont préférentiels, des facilités de paiement sont accordées et l’ATP participe à Culture de cœur en offrant quatre places par spectacle aux personnes dans le besoin.

Programmer large

L’association reçoit des subventions de la Ville d’Uzès, du Département, et de la Région par la Direction régionale des affaires culturelles. La Drac ne donne pas de subvention à toutes les ATP, il faut que la programmation totale de la saison soit de qualité sinon la subvention diminue, «c’est pourquoi les pièces accueillies peuvent paraître parfois difficiles aux spectateurs». De son côté, l’état, par le biais de l’Office national de diffusion artistique, encourage la diffusion d’œuvres de spectacle vivant qui s’inscrivent dans une démarche de création contemporaine. C’est pourquoi les ATP s’engagent à suivre la FATP qui, chaque année, sélectionne un projet de création d’un texte dramatique francophone, écrit par un auteur vivant et mis en scène pour la première fois, pour organiser une tournée commune dans l’ensemble du réseau. Même si parfois cette création suscite des réactions contrastées, comme la saison dernière avec Lili B, un spectacle sur Lili Boulanger, mais dont la musique était absente, qui n’a pas fait l’unanimité, malgré une installation scénique conséquente incluant un acousmonium. «Les ATP n’ont pas vocation à remplir les salles comme c’est le cas pour les gestionnaires de théâtres, rappelle Claude Nuel, présidente. Ce qui permet de choisir des spectacles intimistes à jauge limitée ou des créations risquées.» 

Les subventions suffisant tout juste à payer les spectacles, ce sont les bénévoles qui assurent tout le reste : distribution de tracts, communication, ménage, transport de décors. «Les logeurs, c’est à dire les personnes qui acceptent de loger gratuitement les compagnies, ont été très présents et nous ont permis des économies substantielles», rappelle aussi la présidente. Mais les bonnes volontés se font rare et comme beaucoup d’associations, l’ATP est à la recherche de bénévoles, et particulièrement d’un trésorier qui doit posséder des notions de comptabilité, la trésorière ayant démissionné à l’assemblée générale du 6 juin dernier.

Les permanences au bureau de l’ATP dans la cour de l’Évêché sont assurées le lundi de 10h30 à 12h et le mercredi de 15h à 18h. Tél. 04 66 03 14 65. 

retrouvez le programme sur : www.atpuzes.fr


Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire


Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide