Ce champ est invalide

L’Office de tourisme développe le wifi gratuit dans les villages

RSS

Dans l'actu


Proposer l’information touristique en libre accès un peu partout en Uzège, c’est la nouveauté 2012 de l’Office de tourisme. La structure intercommunale déploie des points wifi gratuits dans dix des quinze communes de la Communauté de communes de l’Uzège.

Se connecter gratuitement en wifi aux quatre coins de l'Uzège, telle est la mini-révolution proposée depuis quelques semaines par l'Office de tourisme d'Uzès et de l'Uzège.

Pour Loïc Falcher, le directeur, « cela s'inscrit dans une opération globale de mobilité, qui vise à une meilleure accessibilité à l'information touristique. La tendance actuelle pour les touristes n'est plus de se rendre dans l'infrastructure classique, mais de chercher l'information sur place par des moyens dématérialisés. Pour rester attractifs, il faut donc se doter d'outils ».
Concrètement, en se connectant au réseau wifi avec sa tablette, son téléphone portable ou son ordinateur, à partir d'un des dix points prévus en Uzège, le touriste pourra accéder au site mobile de l'Office de tourisme.

Site mobile

Le site mobile est une adaptation de la borne tactile installée devant l'Office à Uzès. Il est accessible à l'adresse www.uzes-tourisme.mobi
« À la base, il était prévu d'installer une borne supplémentaire au Point info tourisme de St-Quentin-la-Poterie, explique Christophe Bouyala, président de l'Office de tourisme. Pour le même prix, nous avons décidé de proposer le wifi gratuit dans les villages ». Surtout que la borne d'Uzès n'attire pas vraiment les foules...
Enveloppe budgétaire prévue : un peu moins de 10 000 €. Un appel à consultation a permis d'arrêter le choix sur la société IKD Network. Les 15 villages de la Communauté de communes de l'Uzège ont été sollicités pour l'installation d'un point wifi en mairie.

« Il y avait trois conditions préalables, explique Christophe Bouyala. Que nous puissions garder en mémoire les adresses Mac* des personnes qui se connectent, en cas de contrôle  ; que la bande passante de la mairie ne soit pas engloutie (la connexion se partage à 50/50 entre les utilisateurs extérieurs et les employés de mairie) et qu'on ne puisse pas profiter du wifi pour pénétrer dans les sytèmes informatiques des mairies ».
L'Office de tourisme a obtenu une garantie sur l'ensemble de ces points. Sur les 15 communes, dix ont donné leur accord, dont Uzès, qui bénéficiait déjà d'un système similaire. Mais pour se connecter gratuitement à Uzès, il fallait jusqu'à présent renseigner des données personnelles (nom, prénom, adresse...) puis se présenter à l'accueil de l'Office pour obtenir des identifiants de connexion provisoires. Il était aussi possible d'accéder directement en wifi au site mobile, mais sans possibilité d'en sortir pour surfer sur une autre adresse. Avec le système proposé par IKD Network, les touristes n'auront plus besoin d'identifiants. Ils accèderont directement au site mobile, à partir duquel ils pourront aller ailleurs.

Chaque façade de mairie aura bientôt un carreau en pierre mentionnant le point wifi, assorti d'un QR code. Ce code, qui commence peu à peu à se démocratiser, se présente sous la forme d'un pictogramme. Il suffit de le prendre en photo pour accéder à un site donné, en l'occurence celui de l'Office de tourisme.

À St-Quentin-la-Poterie, le point wifi sera différent des autres. Il sera capable de diffuser des informations touristiques, même en cas de panne internet. Ce wifi gratuit est la face visible d'une transformation plus profonde au sein de l'Office de tourisme d'Uzès et de l'Uzège.
« On doit parler plusieurs langues à l'Office, on doit pouvoir parler informatique aussi », estime Loïc Falcher, le directeur. Un employé de la structure intercommunale, Didier Alcaïdé, suit une formation depuis l'automne dernier, afin de devenir l'animateur numérique du territoire. « Mon rôle est différent d'un webmaster, explique le principal intéressé. Je suis un conseiller ». Les prestataires de l'Office de tourisme pourront donc le consulter pour s'assurer que leur site est solide et bien référencé.

Sa mission à destination du grand public sera de promouvoir Uzès sur internet. Une page Facebook de l'Office vient d'être créée. « Cela permet de rendre un événément plus attractif, moins institutionnel. Les gens peuvent laisser des commentaires, partager l'information... », détaille Didier Alcaïdé. Seul bémol, il devra cumuler cette nouvelle fonction avec ses missions actuelles, alors que c'est une tâche qui nécessiterait d'y être à plein temps.
À l'horizon 2013-2014, l'Office de tourisme réfléchit à une refonte de son site internet et de son pendant mobile. L'offre touristique des années 2010 sera d'abord virtuelle ou ne sera pas.
Christophe Gazzano
* Une adresse Mac permet d'identifier les ordinateurs, tablettes et téléphones qui se connectent à internet.

(Article paru dans Le Républicain d'Uzès n°3376, du 7 juin 2012)

Les points Wifi

• Uzès, à l'Office de tourisme et au Musée du bonbon.
• St-Quentin-la-Poterie, au Point info tourisme.
• Arpaillargues-et-Aureilhac, à la mairie.
• Montaren-et-Saint-Médiers, à la mairie.
• Flaux, à la mairie,
• La Capelle-Masmolène, à la mairie,
• St-Hippolyte-de-Montaigu, à la mairie,
• St-Siffret, à la mairie,
• Vallabrix, à la mairie.
• St-Maximin, à la mairie.


Commentaires

28/10/2012 » Pourquoi pas St. Laurent fontareche et la briguerez
Auteur : Michèle portier
Ce développement ne pourrait il pas englober les trois communes citées en référence qui sont très touristiques avec des moyens modestes, et qui sont dépendantes d unes

Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire


Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide