Ce champ est invalide

Ces entreprises de classe mondiale (2/4) : la SEDI

RSS

Savoir-Faire


La Société d'édition et de distribution d'imprimés, plus connue sous le nom de SEDI, est devenue au fil des ans le partenaire incontournable des collectivités territoriales. Le groupe SEDI, c'est aujourd'hui 180 salariés répartis dans les sept sociétés indépendantes qui le composent. 

Le chiffre d'affaires oscille entre 17 et 20 millions d'euros selon les années. « L'énorme majorité des communes nous honore de leurs commandes à un moment donné. La part des Communautés de communes tend à se développer. On sent qu'il y a des transferts de décision dans certains domaines. Nous travaillons beaucoup par appel d'offres avec les intercommunalités. C'est une façon différente de les aborder », constate Roland Bervillé, l'actuel PDG.

Le nom de Claude Bervillé, disparu cet été à l'âge de 88 ans, est indissociable de la SEDI. C'est lui qui avait créé la société en 1946. Le fruit du hasard et de l'amitié avec un imprimeur bien connu des lecteurs du Républicain d'Uzès, Henri Peladan. Claude Bervillé utilise l'imprimerie de son ami pour sortir ses premiers documents administratifs. « Mon père, qui venait de terminer ses études de droit, s'apprêtait à devenir avocat, raconte Roland Bervillé, son fils. Il ne s'est jamais inscrit au barreau, mais il s'est servi de sa formation de juriste pour la SEDI ». Depuis, la SEDI s'est dotée de sa propre imprimerie.

Équipe de juristes

L'idée, qui fait toujours la force de l'entreprise uzétienne à l'heure actuelle, est de traduire les textes de décrets en imprimés administratifs et ainsi faciliter la tâche des collectivités, qui n'avaient plus qu'à les commander. « Nous avons une équipe de juristes qui analyse en permanence les textes de loi et est en contact avec les ministères. Par exemple, le mariage pour tous, que le gouvernement veut voter cette année, va donner naissance à de nouveaux documents administratifs ».

Peu à peu, la SEDI a su proposer une offre étonnament variée, qui lui a permis d'élargir sa clientèle. Et de s'adresser aussi bien aux établissements scolaires qu'aux professions libérales, par exemple. Le Congrès des maires, qui a lieu chaque année au mois de novembre, n'est d'ailleurs plus pour la société l'événement incontournable d'autrefois. « Nous avons consacré au développement de notre site commercial le budget dédié au Congrès des maires ».

Sur ce site, on retrouve les quelque 10 000 références de la SEDI. Des références hétéroclites comme « un buste de Marianne moderne (mais pas people !), un meuble à plans cadastraux avec bloc de lecture lumineux, des médailles de ville ou des cadres brodés aux armes de la ville», peut-on lire sur le site à titre d'exemple. « La vente en ligne est complémentaire à notre présence humaine sur le terrain », explique Roland Bervillé. La SEDI s'appuie sur 40 commerciaux dans toute la France.

« Notre site est aussi ouvert aux particuliers. Des collectionneurs étrangers nous ont déjà commandé des bustes de Marianne par exemple ». Et, pour toute commande supérieure à 200 €, la société uzétienne offre même des bonbons Haribo à ses clients ! « C'est un clin d'œil à la région... ».

Une région où la famille Bervillé a désormais ses racines. Jacques, le frère de Roland, est directeur de la SEDI. « Le cadre de vie ici est très sympa, sourit Roland Bervillé. Sans trop de bruit, ni de pollution. Nous nous sommes engagés depuis plusieurs années dans la voie des produits verts. L'Uzège n'est pas un gros pourvoyeur d'emplois. La main d'œuvre locale est donc présente. Je reçois énormément de CV et je n'ai aucune difficulté à trouver quelqu'un lorsqu'un poste est créé ou que nous avons un arrêt maladie ». Voilà pour les avantages de la région. « Côté inconvénients, on est un peu loin de certains centres de décision, ce qui oblige à aller à Paris de temps en temps pour faire le point avec nos interlocuteurs. Mais il faut bien des entreprises en province ! ».

Christophe Gazzano


Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire


Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide