Ce champ est invalide

Une souscription est lancée pour sauver l'ancienne église

RSS

Patrimoine


L'église romane Saint-André, surnommée par les villageois « l'ancienne église » est à un tournant de sa longue histoire. Témoignage de plusieurs étapes de construction, elle apparait dans les premiers textes en 1272.

La municipalité de Belvezet en a fait l'acquisition en 2000. L'édifice a été inscrit aux Monuments historiques dans la foulée. Entretemps, l'ancienne église était devenue hangar agricole et accueillait depuis les années 1940 des cuves à vin en béton armé.

Elle a subi depuis le XIXe siècle une lente et inéluctable dégradation. Le toit s'est écroulé sous le poids de la neige exceptionnelle tombée en 2010. Sous le mandat d'Aleth Robin, le précédent maire, des subventions ont été obtenues pour la restauration de l'édifice. La tranche 1 des travaux s'élève à 364 554 €. Elle consiste à la consolidation de l'église dans son état actuel, la couverture de la nef d'origine effondrée par une voûte en béton d'argile, la reconstruction de la toiture et enfin la fermeture des baies avec la remise en place du portail d'origine.Parmi les financeurs : l'État, la Région, le Conseil général mais aussi des associations comme l'ASSPAH (Association de sauvegarde du patrimoine paysager architectural et historique de Belvezet), Belvezet Demain...

Il manque aujourd'hui 50 000 € pour boucler la première tranche. Les travaux ont déjà débuté. La municipalité s'est fixée pour objectif de réunir les fonds nécessaires avant la fin du mois de septembre. Pour cela, une souscription publique est lancée, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine. Cette souscription doit permettre aux entreprises et habitants de participer au financement des travaux et témoigner ainsi leur attachement à l'ancienne église. Un reçu fiscal sera émis pour tout don, qui donnera droit à une réduction d'impôt. Une restauratrice est intervenue sur les fresques de l'église, « des fresques uniques en Uzège », selon le conseiller municipal Albert Sauer, qui suit ce dossier. La Direction régionale des affaires culturelle a d'ailleurs accepté de subventionner ce nouveau chantier à hauteur de 40 %.

Une fois l'ancienne église consolidée, il faudra se pencher sur son aménagement intérieur. Une perspective encore lointaine. Le devenir du bâtiment n'a pas encore été tranché. Lieu de culte ? Nouvelle mairie ? La municipalité promet de réactiver un groupe de travail auprès des habitants.
Pour faire un don : www.fondation-patrimoine.org/fr/languedoc-roussillon-13
Christophe Gazzano


Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire


Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide