Ce champ est invalide

Remoulins : la renaissance d'un monument

À Remoulins, une réunion de chantier était organisée il y a peu à l’église Notre Dame de Bethléem de Remoulins, actuellement en cours de restauration. Ce monument connu de tous a eu plusieurs vies. Une souscription populaire est lancée pour tenter de boucler l’enveloppe budgétaire que nécessite une restauration d’une telle ampleur.

Ancienne mairie, ou église Notre Dame de Bethléem. Quel que soit son nom, tous les Remoulinois le connaissent. Fermé depuis 1977 au public, le monument a connu les affres du temps, fragilisé par une construction sans fondation sur un sol argileux. Depuis le mois de mars, des travaux d’urgence ont débuté, afin de placer l’église hors d’eau et hors d’air. Un projet conduit par l’architecte du patrimoine uzétienne Gabrielle Welisch. L’édifice comptait deux toits. À l’issue de la première phase, il n’en restera plus qu’un, refait tel qu’il avait été pensé à l’origine, lors de sa construction à la fin du XIIe siècle. Il sera conforté avec du béton pour le rendre étanche. 

Déjà, depuis quelques jours, l’église a «retrouvé sa tête», se réjouit l’adjointe à la culture Élodie Martinez. Le clocher, détruit par la foudre en 2007, a été reconstitué. On y ajoutera d’ici peu un paratonnerre. On se situe là sur le point le plus haut du village. L’ancienne église multiplie les mystères. Si on peut s’étonner de la présence de deux toîts, l’entrée située au sud et non pas à l’ouest, interpelle. Le clocher à peignes, ajouté après la construction et formé de sept arcades à plein cintre superposées sur trois rangs, est chose rare dans la région. On trouve davantage des clochers de ce type vers Toulouse.

Le lieu a connu plusieurs fonctions, selon les époques. Église, puis école au XIXe siècle (des traces de cartes et de modèles géométriques sont encore visibles sur les murs), mais aussi mairie, salle de justice et prison... Ah, si les murs pouvaient parler ! C’est toujours au XIXe siècle qu’un premier étage fut construit. Il servit en dernier lieu de logement de fonction.

À l’issue des travaux de consolidation, une seconde phase, celle de la restauration, est prévue. Reste encore à la financer... Si les travaux d’urgence ont été estimés à 276 198 €, la restauration est évaluée à 2 691 000 €. La DRAC (Direction régionale des affaires culturelles), la Région, l’Europe, le Département... ont été sollicités. Compte tenu du coût financier de la restauration, une action de mécénat populaire a été lancée avec la Fondation du Patrimoine. La municipalité suit de près le projet, avec le soutien de l’association Les Deux Tours. Pour l’heure, le montant récolté est très timide. N’hésitez donc pas à venir soutenir ce beau projet. Vos dons vous donneront droit à une réduction d’impôts. Pour les personnes ne disposant pas d’internet, des bons de souscription sont également disponibles en mairie.  

La restauration est espérée pour l’année prochaine. La municipalité veut faire de l’église une salle culturelle pour accueillir expositions et spectacles à jauge réduite. À l’emplacement actuel des colonnes de tri est prévu un bâtiment d’accueil, qui permettra aux personnes handicapées d’accéder à l’édifice, tout du moins au rez-de-chaussée. Elles pourraient avoir un aperçu du premier étage et de la vue panoramique sur Remoulins et ses alentours, par le biais d’un module de visite virtuelle. À l’intérieur du bâtiment d’accueil se trouvera un petit musée sur la mémoire de Remoulins, avec des éléments d’origine de l’église, tels les bouts de fresques, qui n’auront pas été conservés lors de la restauration. La remise en état de la tour du donjon, qui jouxte l’église mais en est indépendante, est prévue pour 2019. Cette tour carrée est le dernier élément visible du château des Ducs d’Uzès. Le chantier prévoit la suppression du château d’eau dans la salle haute et la reconstitution de la cheminée. Un projet ambitieux, qui a besoin du soutien du plus grand nombre.

Infos : https://www.fondation-patrimoine.org/fr et tapez «Remoulins» dans le moteur de recherche.

Christophe Gazzano (c.gazzano@riccobono.fr)

 


Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide