Ce champ est invalide

Paris c'est elle

Evelina Llewellyn est anglaise d’origine, mais sa famille est installée depuis de très nombreuses années à St-Siffret. Elle qui a fréquenté les bancs du collège Lou Redounet est aujourd’hui étudiante en photographie à Paris, où elle a développé un projet très personnel... 

20 ans, l’âge de tous les possibles, rien de plus vrai en ce qui concerne Evelina, qui vient tout juste de célébrer son 20e anniversaire, le 6 juin dernier.

Et comme la valeur n’attend pas le nombre des années, cette jeune fille est déjà en train de se faire un nom dans la photographie. «J’ai toujours eu deux passions, le design et la photo. Après une année d’arts appliqués, j’ai réalisé que le design n’était pas fait pour moi et j’ai commencé à envisager la photo comme un métier», confie la jeune Anglaise.

Mais ne lui parlez pas de photo de mode ou de publicité, elle ce qui l’intéresse, ce sont les gens, le côté social de la photo. «Je fais beaucoup de portraits, j’aime qu’une image ait un sens».

Lorsqu’elle arrive à Paris, elle avoue s’être «sentie un peu perdue dans une aussi grande ville mais j’ai très vite réalisé que beaucoup de Parisiens étaient dans la même situation que moi, arrivant de la campagne».

Elle a alors l’idée de créer un projet autour du thème «Paris, c’est moi», en allant à la rencontre des passants et en leur proposant de les photographier dans leur endroit parisien préféré. «Les photos sont accompagnées d’un texte que les gens écrivent pour expliquer pourquoi cet endroit a une importance pour eux».

Et ce qui devait à l’origine rester un projet assez intimiste a pris une autre ampleur suite aux attentats du 13 novembre. «Je venais tout juste de démarrer et j’ai eu envie de partager ces photos sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, car je pense que les gens avaient vraiment besoin d’avoir une image positive de Paris, c’est ma façon à moi d’apporter un peu de bonheur». La jeune fille adore la capitale française et souhaite partager cette passion avec les nombreux autres amoureux de la ville lumière et surtout «de montrer un Paris joyeux et vivant».

La page Facebook renvoie vers un blog, un compte Instagram est aussi en préparation. Mais surtout, le partage et les nombreux «j’aime» de sa page ont un effet boule de neige.

En quelques mois, ce sont ainsi près de 1 100 personnes qui suivent ce projet. Et bientôt beaucoup plus, en tout cas on l’espère pour cette jeune femme pleine de talent.

Infos : www.facebook.com/pariscestmoi.fr

Muriel Duny (redaction1.uzes@riccobono.fr)


Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide