Ce champ est invalide

Sonnez la retraite !

12/02/2018

Estelle Bourely a fait jouer ses droits à la retraite mercredi 31 janvier. Retour sur une carrière de 40 ans...

Quarante ans de carrière au même endroit, cela va devenir de plus en plus rare. Surtout au sein d’une collectivité territoriale. Estelle Bourely peut donc s’enorgueillir d’une belle aventure humaine à la mairie d’Uzès. «J’ai connu seulement deux maires et deux directeurs généraux des services. Et même si les styles étaient différents, j’ai été ravie de travailler toutes ces années avec eux» reconnaît cette Uzétienne presque de naissance.

Car Estelle est arrivée à Uzès à seulement six mois. Elle n’en est jamais partie.

Un peu comme à la mairie d’ailleurs où elle est rentrée «au départ pour quelques jours». Yvette Doumens, alors adjointe, convainc le maire de l’époque André Rancel de la garder. «Mon défaut, c’est peut-être d’être d’une grande curiosité professionnelle. J’ai toujours voulu tout savoir, tout comprendre, connaître tous les sujets».

À l’origine, Estelle a une formation de secrétariat. Et elle aura l’occasion de beaucoup la mettre en pratique à Uzès, que ce soit à l’état civil, à la gestion des listes électorales ou encore à la réservation des salles, l’organisation des manifestations, des expositions...

«En 40 ans de carrière, j’ai assisté à 2 368 mariages. Il m’est même arrivé de marier trois générations différentes !»

 

"J'ai toujours été curieuse d'apprendre"

 

Elle a aussi vu se transformer le travail. «Quand je suis arrivée, tout se faisait encore sur le papier. Aujourd’hui, c’est l’inverse, tout se fait par informatique. La transition n’a pas toujours été facile d’ailleurs», souligne en riant Estelle, qui se souvient par exemple d’avoir «passé deux mois et demi enfermée dans un bureau devant un ordinateur pour saisir l’ensemble des listes électorales». Mais comme elle le dit, «étant d’un naturel curieux, j’ai pris beaucoup de plaisir à tout apprendre.

Et ne croyez pas que son métier à l’accueil de la mairie a été le seul qu’elle ait occupé ! Estelle a en effet commencé à travailler très jeune et totalise pas moins de 48 annuités de cotisations ! «Plus jeune, j’ai fait toutes sortes de petits boulots, comme garder des enfants, aider les gens dans différents petits travaux...»

Aujourd’hui, une page se tourne mais Estelle n’entend pas rester inactive. «J’ai été sollicitée par différentes associations, j’irai sans doute leur donner un coup de main. Je vais aussi en profiter pour lire, marcher, jardiner, bref profiter du temps libre et j’espère, voyager...». Elle confie aussi ne pas encore vraiment avoir pris le temps de réfléchir à sa vie après le 31 janvier.

Il faut dire que ces dernières semaines ont été bien occupées, notamment à transmettre toute son expérience et ses réflexes à ses collègues puisque son travail a été réparti entre les quatre autres membres de l’équipe.

 

 


Muriel Duny

Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide