Ce champ est invalide

Vêtements et bons moments

06/12/18

Après 43 ans à transmettre sa bonne humeur dans sa boutique de vêtements pour enfants, Hélène Fabre-Gibert passe la main à Françoise, employée devenue amie.

Une page se tourne à la boutique Cantarel d’Uzès. Ouverte le 8 septembre 1975 sur le boulevard Gambetta par Hélène Fabre-Gibert et sa maman, le magasin est devenu une institution. «C’est moi qui voulais vendre des vêtements pour enfants quand ma maman a décidé de se lancer, sourit Hélène, j’avais 19 ans». En début d’année 2019, elle va prendre sa retraite. Une étape qu’elle franchit non sans nostalgie après 43 ans a «s’éclater tous les jours». 

De ces années, elle garde de bons souvenirs, «beaucoup de fous rires aussi» partagés notamment avec Françoise, qui a démarré dans la boutique en tant qu’apprentie et qui a été employée au départ à la retraite de Mme Peladan en 85. «Quand nous faisions une belle vente, on allait s’acheter des rochers au chocolat à la supérette. C’était ma mère qui avait instauré cette tradition! C’est vrai que nous étions trois gourmandes, s’amuse Hélène. Les dragées que l’on mettait pour décorer la vitrine ne duraient jamais bien longtemps». 

Toutes les trois assument de ne jamais avoir eu leur langue dans la poche, ce qui a probablement fait partie de leur succès. «On parle énormément !» C’est donc naturellement que des liens plus que commerciaux ont été tissés avec les clients. «J’ai rencontré beaucoup de belles personnes, j’ai aimé être au contact avec les gens. En plus, je suis d’Uzès alors je connais beaucoup de monde ici. Même si je ne tutoie pas facilement, j’ai lié des liens d’amitiés. J’ai vu passer plusieurs générations, naître des enfants, petits-enfants». 

"Cette boutique a été ma vie, ma survie aussi"

Cette fidélité, la commerçante l’a acquise en travaillant dur, «nous avons très rarement fermé la boutique» et en partageant sa bonne humeur. «Notre but n’est pas seulement de faire une vente, nous, on aime discuter, rigoler ! D’ailleurs, nous sommes souvent devant la vitrine à parler avec les passants ou à manger des glaces avec la chocolatière», reconnaît Hélène. Alors, malgré l’évolution du commerce, le développement des grandes surfaces, Cantarel a gardé sa place. «Encore ce matin, une dame est venue en me disant qu’elle tenait à acheter ici et soutenir le commerce de proximité». 

Le passage de relais, Hélène préfère ne pas trop y penser. «Cette boutique, ça a été ma vie, ma survie aussi pour surmonter des épreuves personnelles». Mais, la commerçante est ravie de son successeur: «Je n’ai même pas eu besoin de mettre en vente. Nous avons discuté avec Françoise et ça a été naturel». «Je souhaite mettre un peu le magasin à mon image mais je veux garder les mêmes marques, le même nom», assure la future gérante. 

Une continuité qui traduit les liens qui les unissent. «C’est la suite logique. C’est plus qu’une employée ! C’est elle qui s’occupait du magasin pendant les neuf ans où je me chargeais de celui que j’avais ouvert à Alès, elle a été forgée à notre fonctionnement et à l’éducation commerciale stricte de ma maman. Elle fait partie de la famille et a toujours été là, dans les bons et les mauvais moments. Maman aussi est ravie car Françoise, c’est un peu comme sa fille aussi».

Lorsque viendra le moment de laisser les clés de la boutique, Hélène sait déjà qu’elle ne sera pas bien loin. «Je viendrai toujours papoter ou manger une crêpe !» Mais elle part sereine : «Je me couche en sachant que c’est Françoise qui va continuer à faire ce que j’ai aimé faire pendant 43 ans».


Mathilde Roux

Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide