Ce champ est invalide

15 ans et champion de trial

17/01/2019

Jules Gauthier est passionné par la moto trial. Un loisir  devenu un engagement important pour lui et sa famille depuis qu’il brille en compétition à seulement 15 ans.

C’est à l’âge de 7 ans que Jules Gauthier commence à enfourcher les pédales d’un vélo trial. Mais ce vélo tout terrain devient vite limité, «j’ai alors essayé la moto trial avec mon père et j’ai intégré le Moto club bagnolais», raconte le jeune homme vivant à Fons-sur-Lussan. Aujourd’hui âgé de 15 ans, il mêle moto et études au lycée professionnel Lasalle d’Alès, où il est en 2nd énergie climatique et énergétique.

«Le moteur, les sensations, la vitesse», tout lui plaît dans le trial, qui devient vite une passion partagée avec son père Pascal. «C’est vrai que ma mère aurait préféré que je reste au vélo», sourit-il. Une discipline qui devient omniprésente dans la famille car il passe ses mercredis et ses week-ends à s’entraîner avec son père, qui le suit sur les parcours, «j’apporte l’eau, les outils, les pièces de rechange et je l’assure dans les passages compliqués». 

Malgré les risques que pourraient présenter cette discipline, ses parents l’acceptent avec fierté. «On voyait qu’il aimait vraiment ça et le vélo l’avait bien préparé, souligne Pascal. C’est un sport qui demande beaucoup d’adresse, de l’équilibre. Il faut bien maîtriser sa moto, savoir freiner».

Jules progresse vite et alimente son palmarès en compétition à vitesse grand V. Il est premier du championnat régional en catégorie S4 en 2015 à seulement 12 ans ; second en catégorie S3 l’année suivante et monte encore d’un cran dans ce championnat d’Occitanie en étant second de la catégorie Espoir 2 en 2017. Cette même année, il devient aussi champion de France Espoir. Et, après sept manches en championnat français, il atteint le même exploit en Espoir 2 en 2018. Il fait désormais partie des jeunes pilotes du collectif Espoir de la Fédération française de motocycle avec le statut de sportif de haut niveau.

 

"Ma mère aurait préféré que j’en reste au vélo !"

 

Pour pouvoir financer les déplacements du jeune champion dans toute l’Europe, la famille Gauthier a créé une association et recherche activement des partenaires prêts à le soutenir. «Nous avons réalisé un press-book pour présenter tout son parcours», précise Pascal. Car, entre la licence à la Fédération, les engagements dans les courses, les frais de déplacements et, évidemment, la moto, le budget annuel frôle les 15 000 €.

Après la trêve qui court jusqu’en mars 2019, Jules va reprendre la compétition en championnat régional d’Occitanie, championnat de France en open en 250 cc, mais également plusieurs manches en championnat d’Europe. «Nous avons déjà des déplacements prévus en Italie, en République Tchèque et en France», annoncent ses parents, qui l’accompagnent partout. Au vu du parcours impressionnant de Jules, il ne serait pas surprenant de le voir briller rapidement sur la scène européenne du trial.

 

Infos : teamgauthier123@gmail.com / page Facebook

 


Mathilde Roux

Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide