Ce champ est invalide

Disparition

11 juillet 2019

Maurice Riccobono était un imprimeur visionnaire

MAURICE RICCOBONO s’est éteint lundi 8 juillet à l’âge de 92 ans. Il était celui qui avait fait rentrer le groupe Riccobono (propriétaire du Républicain d’Uzès entre autres) dans l’ère du développement et de la modernité. Après ses études à Nice, il avait en effet intégré ce qui était alors une imprimerie juste après la Libération en 1945. Une imprimerie que son grand-père, Adrien, avait racheté en 1900 à Draguignan. Maurice Riccobono apposa par la suite sa marque faite de flair et de goût pour les technologies.

Il orienta l’affaire familiale vers l’édition, lançant les Annonces du Midi dans le secteur de Draguignan, précurseur du Var Information, toujours propriété du groupe. L’entreprise se dote alors de machines d’impression performantes, imprimant ainsi des livres, des bandes-dessinées pour les enfants et bien d’autres choses encore. Il prend alors une décision stratégique : partir de Draguignan, où l’entreprise était située en centre-ville. Et l’implanter au Muy en 1971, où le siège du groupe est toujours installé.

Une implantation décidée près de l’autoroute dès que le tracé de celle-ci fut connu. Un acte fondateur du développement de l’entreprise Riccobono puisque l’imprimerie installa dans ces nouveaux locaux la première rotative du Sud-Est. Ce qui lui ouvrit de nouveaux marchés, profitant de la volonté de titres de presse parisiens d’imprimer en province, dans le sillage du groupe Hersant.

NOVATEUR, IL AVAIT TOUJOURS UN COUP D’AVANCE

C’est ainsi que l’imprimerie Riccobono décrocha l’impression de L’Aurore et du Herald Tribune puis Le Matin de Paris en 1976.

La porte ouverte vers la création et la reprise de plusieurs sites.

Maurice Riccobono a toujours eu un coup d’avance, créant une entreprise d’édition de bandes dessinées, éditant aussi «Le Canard aux olives» (journal humoristique varois) dans l’immédiat après-guerre. Il se lança dans les journaux d’annonces légales, déjà, avec Les annonces du Midi puis Var Information en fusionnant avec trois confrères varois. être à l’avant-garde était une habitude.

Des évolutions vécues toujours en famille, avec l’aide de Bernard et Jacques Riccobono, ses fils qui ont ensuite repris le flambeau (Jacques Riccobono est l’actuel PDG du groupe) et qui représentent la 4e génération.

Aujourd’hui, le groupe Riccobono propose des solutions d’impression pour tous types de travaux, sur tous supports, dans tous formats et en toutes quantités et dispose également d’un important pôle édition.

L’impression fait partie de son ADN mais aujourd’hui, il apporte également son expertise dans les domaines du conseil en communication et du digital.

Il dispose d’un réseau publicitaire régional, essentiellement implanté de Saint-Tropez à Monaco avec des supports ciblés et complémentaires.

C’est ce qui lui a permis de se développer et de devenir un acteur majeur du Sud-Est. L’héritage de Maurice Riccobono a donc été savamment entretenu et développé.

Toute l’équipe du Républicain d’Uzès s’associe à la douleur de la famille Riccobono.


Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide