Ce champ est invalide

Maxance Mora roule sa bosse avec succès

Voilà un nom à retenir : Maxance Mora, 19 ans, St-Quentinois et... concurrent pour le championnat d'Europe en supercross ! Rencontre avec un jeune homme simple mais ambitieux, qui rêve de grimper au plus haut sommet de la course en motocross.

« J'ai toujours été passionné de moto. D'ailleurs, j'ai commencé dès l'âge de 6 ans », explique le jeune homme. Dès le début, il se lance dans la compétition et relève des défis de plus en plus élevés, comme un titre de champion de ligue du Languedoc-Roussillon, une très belle 5e place au championnat de France l'année dernière ou encore une excellente 3e place en championnat d'Europe supercross en 125.

« J'ai de la chance d'avoir autour de moi beaucoup de gens qui me soutiennent énormément, notamment mes grands-parents, qui financent mes cours, ou encore la famille Scanzi et Magali et Fred Brante ».
Des soutiens très importants pour le jeune garçon, qui ne peut compter que sur du financement personnel pour assurer ses déplacements en compétition. « C'est difficile de participer à toutes les courses car il faut quand même un budget minimal de 500 € pour le moindre déplacement et ça grimpe très vite quand il faut aller à l'étranger, entre le transport, le logement, l'assurance... Mais j'essaie quand même de faire au moins deux déplacements par mois pendant la saison ».

Maxance recherche donc de nouveaux sponsors, qui pourraient lui donner un coup de pouce financier et l'aider à poursuivre cette belle aventure. « Je suis en train de créer une association à but non lucratif, qui me permettra de fournir une attestation à mes sponsors et mécènes. Ils pourront ainsi déduire 60 % de leur don en crédit d'impôts ».

Modeste, le jeune Saint-Quentinois est très reconnaissant envers les gens qui l'aident au quotidien, mais aussi envers son ancien entraîneur, Jean-Jacques Bruno, qui l'a suivi pendant quatre ans alors qu'il était en sports-études, « je lui dois beaucoup », avoue Maxance avec une pointe d'émotion, « c'est avec lui que j'ai découvert le supercross 85 et c'est une discipline qui m'a beaucoup plu. D'ailleurs aujourd'hui, je fais les deux avec autant de plaisir ».

Sa reconnaissance, il la prouve aussi en faisant des comptes-rendus réguliers de ses courses sur sa page facebook. Et, dans ses commentaires, il n'oublie jamais les remerciements.
Pour aider Maxance, rien de plus facile, il suffit de le contacter par l'intermédiaire de sa page facebook sur Internet. Touché par ce comportement exemplaire, le Républicain d'Uzès a d'ailleurs décidé de sponsoriser ce jeune homme plein d'avenir.
Infos : www.facebook.com/MoraMaxance839

Muriel Duny

(Article paru dans Le Républicain n° 3406, du 3 janvier 2013)


 

Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide