Ce champ est invalide

Stephane Herold : un pompier Vraiment Très Talentueux

A 41 ans, Stephane Herold, sapeur-pompier à Uzès, a été sacré pour la première fois champion de France de VTT. Un titre somme toute logique pour ce sportif passionné.

La consécration. Au dernier championnat de France de VTT des sapeurs-pompiers, en juin, Stéphane Herold est devenu pour la première fois champion de France, catégorie Vétérans I. Une suite logique pour cet adjudant-chef de 41 ans, pompier à Uzès. « J'avais déjà fait un podium en 2004 dans la catégorie seniors. Depuis, j'étais régulièrement dans les dix premiers », explique-t-il.

Marquer le coup

Alors, cette année, puisque le championnat de France se déroulait à Saint-Côme-et-Maruéjols, pratiquement « à domicile », Stéphane Herold a voulu « marquer le coup ». Et décrocher LE titre, pour sa première année en catégorie vétérans. Sur un parcours « difficile », « technique », marqué par une chaleur accablante.
Pour arriver à un tel résultat, rien n'est laissé au hasard. Stéphane pratique 10 à 15 heures de sport par semaine, en plus des activités physiques obligatoires à la caserne. Ses sports favoris ? « Du tout venant ». Ou, pour être plus précis, du triathlon (il fait partie du club de triathlon de Nîmes), du raid multisports et du cyclisme en général. Avant le championnat, il a cependant tout axé sur le VTT avec deux mois d'entraînement intensif.
Mais pour Stéphane Herold, plus que la compétition, dans le sport, c'est le plaisir qui compte avant tout. Plaisir de pratiquer cette discipline avec ses co-équipiers sapeurs-pompiers uzétiens ou ceux du club de Nîmes. Une philosophie qui lui permet d'aller de l'avant en cas de pépin. « Dernièrement, aux championnats régionaux de FFC (Fédération Française de Cyclisme, NDLR), je suis tombé, ça s'est mal passé, mais j'ai quand même suivi la course derrière ». Et de poursuivre : « J'alterne donc entre entraînement collectif et individuel. Et surtout, je ne cherche pas à participer à tous les championnats. La recherche du résultat pour le résultat ne m'intéresse pas ». En ce sens, son « idole » dans le domaine sportif est à son image : l'ancien athlète français, Yves Cordier. « Un sportif de l'ancienne époque », champion de triathlon, qui a le même état d'esprit que lui. « Quand le plaisir est présent, tout s'enchaîne naturellement ». C'est pour tenter d'inculquer cet état d'esprit aux jeunes générations que le sapeur-pompier a créé, avec son ami, Philippe Taupenas, l'école de VTT d'Uzès.

La famille

Comment concilier passion et vie de famille quand on est très souvent sur les routes de l'Uzège pour l'entraînement ? « J'ai de la chance, j'ai une femme conciliante », sourit Stéphane. L'un de ses deux fils, Maxime, semble tout désigné pour prendre la relève. Dernièrement, Maxime s'est classé 6e ex-æquo aux trophées régionaux des jeunes Vététistes. « C'est quelqu'un d'assidu, je pense qu'il percera ». Son autre fils, Anthony, suit également de très près les résultats du paternel. Il ne manquera pas de matière puisque Stéphane Herold se prépare déjà pour les championnats de France et du monde de vélo route pompiers qui auront lieu en septembre prochain. En route vers un second titre ?

Christophe Gazzano

 


 

Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide