Ce champ est invalide

Les Gut Scrapers livrent leur âme

Nous vous avions présenté l'année dernière le groupe local des Gut scrapers, à l'occasion de leur passage à la Fête du Pois Chiche de Montaren. En ce début d'année, ils reviennent sur le devant de la scène avec la sortie de leur tout premier album Gimme your soul (Donne moi ton âme).

Voilà une joyeuse bande de quadragénaires, tous musiciens expérimentés, qui se sont réunis en 2008, avec l'envie de faire une autre musique. Cette autre musique, n'en déplaise aux esprits bien pensants, ce sera du hard rock pur jus, directement inspiré par Social Distorsion (groupe de punk californien des années 1970). Un style atypique, peu connu du grand public mais qui a ses vrais amateurs, y compris dans le Gard, où aujourd'hui, les Gut scrapers s'imposent comme le groupe de référence.

Autour de Thierry le chanteur, on retrouve Pierre à la batterie, Flo à la basse et William et Fred à la guitare.
Ils avaient été repérés par les organisateurs de la Fête du Pois chiche de Montaren. Déjà, à l'été 2012, le premier album était en gestation. « Nous avons commencé les enregistrements studio en avril et il a été complètement terminé, c'est-à-dire mixé et masterisé fin juillet ».

Dix titres en tout, uniquement des compositions, qui reflètent parfaitement l'état d'esprit du groupe.
Un groupe qui fonctionne comme une grande famille. Quoi de plus normal en effet pour les Gut scrapers que de se retrouver après une répétition ou avant un concert, entourés de leurs familles respectives.
Des familles et des amis qui sont des fans inconditionnels depuis la première heure et qui, par leur soutien sans faille, ont beaucoup œuvré à la réussite de cet album.

D'autant que certains mettent carrément la main à la pâte, comme Julia, compagne d'un des deux guitaristes « qui l'aide beaucoup dans son rôle de parolier du groupe ».
Gimme your soul est disponible dans les bacs de la FNAC et du disquaire indépendant nîmois 340 MS, depuis janvier dernier. Et le groupe a entamé des démarches auprès de différents labels en vue d'organiser une vraie sortie officielle...

L'arrivée de l'album a surtout été l'occasion de revoir complètement le site et de mettre en place un vrai plan de communication. Une chance pour les Gut scrapers, leur musique séduit... y compris de très grands professionnels. « Nous avons rencontré Claude Pelet, illustrateur de BD (cf. ci-contre), lors d'un concert. Il est venu nous voir à la fin du set musical pour nous féliciter. Il a très gentiment accepté de nous dessiner la pochette de l'album », confie Thierry. Et si patienter en écoutant l'album ne vous suffisait pas, rassurez-vous, les Gut scrapers remonteront très prochainement sur scène. Plusieurs dates sont en attente de confirmation, aussi n'hésitez pas à consulter le planning régulièrement sur le site internet du groupe.
En attendant, vous pouvez déjà noter sur vos agendas deux rendez-vous majeurs dans le Gard. Le 7 juin, le groupe fera la première partie de Bagdad rodéo, à Sommières (régulièrement en première partie de No One is innocent).

Et les Gut scrapers entreront en résidence au théâtre de Sommières mi-septembre, avec un concert gratuit le 14 septembre. « Ce sera l'occasion d'enregistrer notre premier DVD live, alors venez faire du bruit avec nous », conclut Thierry en souriant.
Infos : www.gutscrapers.com
Muriel Duny

(Article paru dans Le Républicain d'Uzès n°3415, du 7 mars 2013)


 

Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide