Ce champ est invalide

Danielle, coup de cœur des lectrices

La 7e édition du prix littéraire organisé par Femme actuelle, le «Grand prix du roman», a récompensé une auteure uzégeoise, Danielle Vieilledent, alias Dany Rousson. Présentation.

Record battu cette année : plus de 800 manuscrits ont été envoyés pour concourir à la 7e édition du Grand prix du roman du magazine Femme Actuelle. Et parmi ceux-là, «Les genêts de Saint Antonin», premier roman de l'Uzégeoise Danielle Vieilledent, a séduit les 1 000 membres du comité de lecture. Des ouvrages «écrits avec le cœur», comme le soulignait Éliette Abécassis, la marraine du prix.

Reconnaissance

Pour Danielle Vieilledent, qui signe Dany Rousson, c'est une surprise aussi extraordinaire qu'inattendue. «Ma participation à ce concours est due à un hasard : un ami qui connaissait l'existence de ce grand prix m'a encouragée à tenter le coup. Je l'ai fait sans y croire vraiment», explique-t-elle. Après une première sélection en janvier faisant passer le nombre de manuscrits de 807 à 123, c'est au début du mois d'avril dernier qu'elle est finalement contactée par téléphone et qu'elle apprend la grande nouvelle, qui la laisse sans voix.
«C'était tellement étonnant !», se souvient-elle. D'autant qu'à ce moment là, c'est à tout autre chose qu'elle se consacrait. «J'avais l'esprit occupé par mon nouveau roman. J'avais aussi commencé à chercher un éditeur. Je ne recevais que des réponses négatives, mais je continuais. Cette reconnaissance m'a fait énormément plaisir».
Sans emploi depuis deux ans, Danielle a utilisé «ce temps libre imprévu» à écrire. «Puis je me suis lancée, se souvient-elle. J'ai fait des recherches, construit un plan pour mon histoire, des arbres généalogiques pour mes personnages. J'ai beaucoup d'imagination, c'est donc venu rapidement», se remémore-t-elle en esquissant un sourire.

Pour écrire «Les genêts de Saint Antonin», Danielle s'est inspirée de sa campagne gardoise. Elle y raconte l'histoire de Blanche, cultivatrice de plantes médicinales dans le village de Saint Antonin. «Il y a beaucoup d'Uzès dans ce village imaginaire, explique-t-elle. La ville des années 1970».
Un jour, Blanche découvre un maset abandonné dans lequel elle trouve le carnet d'une certaine Odile Coste. Cette dernière se cachait là avec sa fille des années auparavant. S'en suit alors un parallèle entre la vie de Blanche et celle d'Odile. Leurs histoires personnelles respectives se dévoilent autour d'une intrigue bien écrite et bien ficelée. Précisément ce qui a fait la différence.

Une autre vie

Désormais, Danielle «ne cherche plus de travail». L'obtention de ce prix lui a offert l'opportunité de publier ce premier roman, ainsi que les trois suivants. Plus une promotion en France de ses ouvrages (7 500 exemplaires ont été édités). Ils sont disponibles à Uzès, notamment, à La Maison de la presse, au Parefeuille, au Parchemin, à la Librairie Soie.
Le succès est déjà au rendez-vous : depuis sa sortie le 3 juillet dernier, et face à une forte demande, il a fallu en recommander.

La tête sur les épaules, Danielle Vieilledent ne se laisse pas perturber. Elle s'astreint tous les jours à l'écriture de son prochain opus. «Une certaine rigueur», notamment dans les recherches (historiques pour le contexte, techniques pour parler d'un métier...) qui apporte selon elle de «la justesse» à un récit. Aujourd'hui, sa vie d'animatrice socio-culturelle semble loin. À 51 ans, sa nouvelle vie est faite d'histoires, de lieux imaginaires, de personnages multiples et différents, d'échanges avec les lecteurs. Elle sera présente au festival Lussan se livre, le 31 août, au festival du livre de Saint-Quentin, Faites des livres le 28 septembre. Elle participera à l'opération Livres en balade fin septembre à Montaren. «C'est surtout un plaisir».
Aurélia Simonin


Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide