Ce champ est invalide

Le bonheur est dans le trait

Le caricaturiste Jepida a posé depuis quelques mois ses valises et ses cartons de dessin à Uzès. Tous les sujets inspirent ce «distractologue», comme il se définit lui-même. Une exposition est prévue ce mois-ci.

Un chômeur, une conseillère Pôle Emploi, un bureau informel. La conseillère lance à son «client» : «Vous êtes dessinateur d'humour ? Alors, rien que pour rigoler un peu, faites-moi une courbe inversée...». La fameuse courbe du chômage dont le président de la République nous promettait l'inversion, il y a tout juste un an. Cette astucieuse mise en abyme, caricature grinçante, Jean-Pierre, alias Jepida (contraction de son prénom et de son nom, qu'il ne tient pas à communiquer) en a des centaines d'autres dans son escarcelle.

Le caricaturiste, fraîchement installé à Uzès, dessine depuis l'âge de dix ans. Autodidacte pure souche il n'a jamais pris de cours et se dit volontiers feignant. Reste que chaque dessin est un condensé de son talent et de sa réactivité.
Ses parents voulaient faire de lui un médecin. Lui, par défaut, avait choisi la voie de l'architecture. Il sera finalement commercial. À l'orée des années 2000, il compile 70 de ses dessins dans un recueil qu'il imprime lui-même. Son épouse organise une séance de dédicaces à Avignon. Tous deux sont surpris par le succès rencontré. C'est un caricaturiste, Ydel, qui achèvera de lui mettre le pied à l'étrier, l'emmenant avec lui dans les festivals. Jepida y prend goût. Il compte aujourd'hui 21 recueils à son actif et des collaborations pour des journaux, des sites internet, des campagnes de publicité... Le caricaturiste apprécie l'adrénaline de la performance «live», une de ses spécialités. Début octobre, il était invité à l'Université d'automne d'Arnaud Montebourg à Laudun-l'Ardoise où il a eu carte blanche pour dessiner les intervenants et le public, pendant les discours.

Jepida regrette cependant de constater que le dessin de presse n'est pas toujours perçu à sa juste valeur, contrairement à la bande dessinée, devenue le 9e art et chouchoutée par les médias. «Les deux ne sont pas comparables». Celui qui a pour devise «le bonheur est dans le trait» n'a jamais eu la patience de se lancer dans la bande dessinée. Pas sûr d'ailleurs que cela lui plairait. Car ce qu'il aime avant tout, c'est croquer l'instant présent.
Jepida et son épouse ont adopté Uzès depuis Noël dernier. Après une vingtaine d'années passées à Avignon, ils cherchaient à changer de quartier. Ce sera finalement un changement de ville. Mais la Provence chère au cœur de ce Marseillais de naissance n'est pas très loin.

Les bistrots uzétiens offrent à Jepida un terrain de jeu incomparable. Quand il ne lit pas la presse du jour, cet artiste observe et immortalise d'un coup de trait habitués ou clients de passage. Parce qu'ils ont une tête pas banale, ou parce qu'ils ont prononcé un bon mot. Une fois la caricature achevée, l'homme se fait un plaisir de la remettre à son sujet en main propre. Ce n'est jamais méchant, souvent piquant.

Il faut dire que tout inspire Jepida, pour qui aucun sujet n'est tabou. La politique, la religion, le sport, les sujets sociétaux lui permettent de mettre l'accent sur l'absurdité de notre société. Longtemps, son personnage fétiche a été une certaine Ginette, une citoyenne lambda aux formes généreuses, née de son imagination. «J'appelais toutes mes conquêtes Ginette». ça c'était bien sûr avant de rencontrer Dominique, sa tendre moitié. Elle est toujours de bon conseil pour ce jeune homme de bientôt 75 ans.

Du 26 novembre au 5 décembre prochains, le Méridional exposera ses dessins à la galerie des Capucins, à côté de l'Office de tourisme du Pays d'Uzès. La promesse de belles rencontres...
Jepida aimerait également organiser à terme un salon du dessin de presse et d'humour à Uzès. Il n'a pas fini de nous faire marrer. Cela ne fait même que commencer.

Christophe Gazzano


Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide