AccueilSortirEvènementsConcert à l'Ombrière : Faustine allume son brasier

Concert à l'Ombrière : Faustine allume son brasier

En résidence de création à l'Ombrière d'Uzès pour perfectionner son travail scénique, la chanteuse nîmoise Faustine donnera un concert jeudi 26 janvier.
À l'occasion de sa sortie de résidence, la chanteuse nîmoise Faustine donnera un concert le jeudi 26 janvier, à l'Ombrière.
Émeline Bertel - À l'occasion de sa sortie de résidence, la chanteuse nîmoise Faustine donnera un concert le jeudi 26 janvier, à l'Ombrière.

SortirEvènements Publié le ,

La flamme, la Nîmoise Faustine l’allume dès les premières notes de son nouvel album sobrement intitulé « Brasier ». Amoureuse de la langue française, la compositrice et parolière connaît l’importance des mots et leur sens. « En prenant du recul sur les chansons, je me suis aperçue de la prépondérance du vocabulaire des éléments naturels et en particulier le champ lexical du feu, explique l’artiste. Le feu qui ravage, qui est aussi passionnant que dévastateur. Je trouve que le mot "brasier" résume bien les différents feux que j’exprime dans mes chansons. Il représente l’incandescence des émotions que je partage avec le public ».

Confinement productif

Les morceaux de ce nouvel album sont majoritairement nés durant le premier confinement. Une période marquante qui a profité à Faustine, qui manquait de temps pour se plonger dans l’écriture. « Le confinement m’a permis de faire une vraie pause pour créer et perfectionner les chansons déjà écrites ».

Puis est venu le temps du travail en studio, avec ses musiciens « force de proposition » mais également avec un réalisateur qui a permis à l’album d’avoir une cohérence, un fil rouge. Après plus de deux ans de travail, « Brasier » sortira en février. Une consécration pour l’artiste aux multiples talents. « Durant toute mon enfance, j’avais cette image de l’album comme le Graal et dans mon imaginaire c’est encore ça. J’avais besoin de passer par cette étape, de créer un objet, une entité », s’exclame Faustine. C’est désormais chose faite.

Résidence artistique à Uzès : Évelise Millet s'installe

Mais aujourd’hui, la Nîmoise souhaite porter sa création sur scène. Ainsi, depuis le lundi 23 janvier, Faustine et ses musiciens sont accueillis par l’Ombrière d'Uzès dans le cadre d’une résidence de création, la première de la salle de spectacle. L’objectif ? Permettre à la parolière de perfectionner son travail scénique. « Les concerts, c’est quand même le nerf de la guerre, sourit-elle. On fait tous des chansons pour être sur scène, avec le public. L’Ombrière m’offre cette opportunité ».

Pour se faire, Faustine travaillera main dans la main avec Bénédicte Le Lay, coach scénique, chorégraphe et metteuse en scène. « Je suis incapable de me mettre en scène moi-même. J’ai besoin de quelqu’un d’extérieur », avoue l’artiste qui aimerait créer des bulles, des moments suspendus, au cœur de son concert afin de mettre en avant la pratique théâtrale ou encore la danse.

Cette première résidence à l’Ombrière n’est certainement pas la dernière et d’autres initiatives du genre pourraient voir le jour durant la prochaine saison de la salle de spectacle.

Jeudi 26 janvier, à 20h30, à l’Ombrière. Gratuit.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 février 2023

Journal du02 février 2023

Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?