AccueilPont du GardDidier Gilles à l'attaque de la 3e circonscription

Didier Gilles à l'attaque de la 3e circonscription

Élu à la mairie de Saint-Hiliare d’Ozilhan et à la CCPG, Didier Gilles a rejoint le mouvement de Delphine Batho « Génération écologie ».
Didier Gilles à l'attaque de la 3e circonscription
Emeline Bertel - Didier Gilles à l'attaque de la 3e circonscription.

Pont du Gard Publié le ,

Fleuristede métier et formateur en art floral pour les professionnels, Didier Gilles, conseiller municipal à Saint-Hilaire d’Ozilhan, se lance dans la bataille des législatives sous l’étendard écologiste. L’intérêt du candidat pour la politique est relativement récent. Élu à la mairie de Saint-Hilaire d’Ozilhan lors des dernières élections municipales et à la Communauté de communes Pont du Gard (CCPG) depuis juillet 2021, il s’était notamment battu contre le géant Amazon lorsque celui-ci projetait de s’installer à Fournès. Homme d’actions et de convictions, Didier Gilles a également été président pendant 12 ans de la Chambre syndicale des fleuristes du Gard.

Conscience écologique

C’est par le biais de sa passion pour la photographie qu’il pratique dans la garrigue que le jeune Didier Gilles s’est éveillé à l’écologie et à l’amour de la nature. « J’ai pris conscience de mon empreinte écologique dès mes 25 ans. En tant que fleuriste, je ne comprenais pas pourquoi des fleurs venaient de l’autre bout du monde », explique l’élu qui aime jouer collectif. Il a prouvé, lors de la coupe de France des fleuristes en 2005, qu’il a l’esprit d’équipe et de compétition. Des qualités notables lorsqu’on se lance dans la course à l’Assemblée nationale.

Vote rapide pour le budget 2022 de la commune d'Uzès

Toujours attiré par les courants politiques de gauche, sa conscience écologique a finalement pris le dessus et le désormais candidat aux législatives s’est engagé au sein du parti de Delphine Batho « Génération écologie », il y a un an et demi. « Les changements ne passent pas que par l’Élysée, ils passent d’abord par les citoyens », lance-t-il. Après son expérience au sein de la CCPG en tant que vice-président délégué à l’environnement et à la collecte des déchets, il se sent prêt à briguer un mandat de député. « C’est parfois compliqué de vouloir casser les habitudes en parlant d’écologie. Ça demande beaucoup de pédagogie ». Loin de l’écologie punitive, Didier Gilles souhaite faire avancer les mentalités. C’est aux côtés de Claire Toussaint-Sylvestre que se présente l’élu saint-hilairois. La 3e circonscription est la seule circonscription du Gard où le mouvement « Génération écologie » sera représenté.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

Journal du 02 juin 2022

Journal du02 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?