AccueilSortirExpositionsExposition à Uzès : les jolies petites bêtes de Léna Keohavong

Exposition à Uzès : les jolies petites bêtes de Léna Keohavong

Au café associatif Les Petites mains, Léna Keohavong expose ses insectes amicaux, une porte d'entrée poétique dans son univers unique.
Au café associatif Les Petites mains, Léna Keohavong expose ses insectes amicaux, une porte d'entrée poétique dans son univers unique.
Emeline Bertel - Au café associatif Les Petites mains, Léna Keohavong expose ses insectes amicaux, une porte d'entrée poétique dans son univers unique.

SortirExpositions Publié le ,

C’est une première pour Léna Keohavong. La jeune femme âgée de 25 ans expose ses illustrations naturalistes au café associatif Les Petites mains. Ainsi, sur les petites cartes de l’illustratrice se baladent de nombreux insectes.

Cette passion pour le dessin est ancrée en elle depuis ses plus jeunes années. Adolescente, elle dessine, mais surtout des personnages. C’est lorsqu’elle passe son BTS Gestion et protection de la nature que Léna Keovahong commence à s’intéresser de plus près aux insectes et à leurs particularités. « Ça n’avait rien d’obligatoire mais j’ai commencé à faire des croquis pour les cours et j’ai découvert cet univers avec une vraie diversité des formes et des couleurs chez ces animaux, entre les papillons, les scarabées, ce n’est jamais les mêmes motifs, les mêmes textures », souligne l’artiste illustratrice. Pour accompagner ces petites bêbêtes, la jeune femme agrémente ses dessins de fleurs, espace naturel où l’on retrouve ces insectes, notamment les pollinisateurs.

François-Régis Gaudry à l'Ombrière : la capitale se dévore à pleine dent

Au café associatif uzétien, Léna Keohavong a décidé de présenter aux visiteurs des insectes « friendly » (amicaux) originaires de France. Une porte d’entrée en douceur dans cet univers qui peut en rebuter certains. « Tout le monde sait à quoi servent les abeilles, que les papillons sont jolis, mais d’autres insectes, plus méconnus, sont tout aussi intéressants », souligne-t-elle.

Pour ces créations, Léna Keohavong utilise l’aquarelle mais également l’encre de Chine pour les contours mais également de l’acrylique, pour texturer ses œuvres. Côté inspiration, c’est vers Internet qu’elle se tourne principalement, même si la jeune femme admet parfois ouvrir sa malle aux trésors, sa petite collection personnelle pour regarder de plus près les détails de ces petits compagnons. Une source d’inspiration inépuisable puisque qu’on estime qu’il existe plusieurs millions d’espèces d’insectes sur Terre.

Aujourd’hui, Léna Keohavong souhaiterait proposer des dessins à des maisons d’édition, notamment pour la littérature jeunesse. « Les enfants sont curieux et ils n’ont pas forcément la notion que les insectes, ça fait peur, c’est dangereux. Tout ça, ça fait partie de l’éducation », conclut-elle.

Exposition visible au café associatif Les Petites mains, jusqu’à la fin décembre, du mercredi au samedi, de 10h à 16h.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 février 2023

Journal du02 février 2023

Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?