AccueilSortirFestival Uzès danse : Allez ! On danse du 10 au 18 juin

Festival Uzès danse : Allez ! On danse du 10 au 18 juin

La 27e édition du festival Uzès danse, programmée du 10 au 18 juin, sera la dernière de Liliane Schaus qui l’a dirigée pendant seize années. Joyeuse et chaleureuse, cette saison fera écho à la société et ses combats menés dans un monde complexe.
"Simple" de Ayelen Parolin, le samedi 11 juin, à 21h30, au jardin de l'Évêché.
©François Declercq - "Simple" de Ayelen Parolin, le samedi 11 juin, à 21h30, au jardin de l'Évêché.

Sortir Publié le ,

Ce sera la der’ des der’ pour Liliane Schaus, directrice d’Uzès danse et par la même de la Maison centre de développement chorégraphique national (CDCN) Uzès Gard Occitanie. Comme pour toutes les autres éditions, elle a peaufiné un programme riche de spectacles, avec un fil rouge, celui de la fidélité.

« Une fidélité envers les artistes qui ont écrit ces quinze années mais aussi au public qui a suivi l’évolution des chorégraphes et enfin aux lieux », confie Liliane Schaus.

Avec 21 rendez-vous, 18 compagnies et une installation, la 27e édition se veut prometteuse avec des artistes et chorégraphes déjà venus au festival, mais aussi avec des « premières fois ». C’est le cas de Ayelein Parolin, chorégraphe qui présentera « Simple », son dernier spectacle. Le trio d’interprètes met en scène un jeu de rythme et de construction, à la fois répétitif et toujours mouvant. Le trio se produira le 11 juin à 21h30, au jardin de l’évêché.

Pockemon crew ovationné à l'Ombrière

Installation vidéo de Christophe Haleb

Christophe Haleb, dont la collaboration est bien établie avec la Maison CDCN présentera « Entropic now/eternelle jeunesse #Uzès & #Pont-saint-Esprit », son travail qu’il a effectué avec une cinquantaine de jeunes des deux communes. Une installation vidéo retraçant des dizaines d’heures de travail sur cinq supports immergera le public dans le récit jeunes aux espoirs multiples. Cette installation sera dressée au jardin de l’évêché, pendant toute la durée du festival. Un vernissage est prévu le 11 juin, à 15h au chapiteau qui abritera l’installation. Parallèlement, deux films d’une heure seront projetés au Capitole d’Uzès, le 11 juin, à 17h30 et 18 juin, à 15h. Un concert de Benoist Este Bouvot & Postcoïtum clôturera le cycle de Christophe Haleb le 11 juin, à 23h, au jardin de l’évêché. Depuis huit ans, Benoist Este Bouvot accompagne les créations de Christophe Haleb en tant que chorégraphe ou réalisateur.
Une nouveauté inédite dite « Danse sur écoute » est proposée cette année dans un tout autre format inhabituel. Une émission sera réalisée en direct depuis le plateau de Radio Fuze installé au bar du jardin de l’évêché à Uzès. « Inviter un interprète à danser l’extrait d’une pièce pendant qu’en direct, Clémence Galliard aussi inteprète raconte les gestes présentés », explique Liliane Schaus. Cette émission sera présentée le 17 juin, à 18h (sur réservation).

Le festival débute le vendredi 10 juin par « Sommole », pièce de Boris Charmatz, à l’Ombrière, à 19h. À 20h30, cocktail d’ouverture, au bar du jardin de l’Évêché. À 22h, « L’Aurore », une création d’Alain Michard, au jardin de l’Évêché.
Le samedi 11 juin, à 15h, vernissage de l’installation ciné-chorégraphique du travail de Christophe Haleb sur «Éternelle jeunesse», au jardin de l’Évêché, visible jusqu’à la fin du festival. À 17h30, diffusion des films tournés à Uzès et Pont-Saint-Esprit de «Éternelle jeunesse», au cinéma Le Capitole. À 19h, «Nuit» de Sylvain Huc, à l’Ombrière. À 21h30, «Simple» d’Ayelem Parolin, au jardin de l’Évêché. À 23h, concert de Benoist Este Bouvot & Potcoïtum, au bar du jardin de l’Évêché.
Dimanche 12 juin, à 16h, « Jeo politique », une création de Laurent Pichaud, au parc du Duché. À 18h, « Rideau », d’Anna Massoni, en co-accueil avec le théâtre de Nîmes, à l’Ombrière. À 19h30, « Like me », une création de Léa Leclerc, au jardin de l’Évêché. À 20h30, soirée jeux mêlées, une création de Laurent, en collaboration avec les vins du Duché d’Uzès.
Jeudi 16 juin, à 19h30, «Studies on locomotion» de Ghida Hachicho et «Dance me» de Khouloud Yassine, au jardin de l’Évêché. À 21h30, «Natural drama», de Sorour Darabi, à l’Ombrière.
Les rendez-vous du festival sont prévus dans six lieux : l’Ombrière, le parc du Duché, le Capitole, le jardin de l’évêché, son bar-salon d’été et un chapiteau.
Bar et restauration légère sur place.
Billetterie sur lamaison-cdcn.fr, location@lamaison-cdcn.fr ou 04 66 03 15 39.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?