AccueilSportFoot : le président de l'Entente sportive Pays d'Uzès croît en l'avenir

Foot : le président de l'Entente sportive Pays d'Uzès croît en l'avenir

Le nouveau président de l'ESPU Ahmed Maharzi fait le point sur cette nouvelle saison et sur la direction qu'il souhaite voir prendre par le club de foot uzétien.
Ahmed Maharzi est le nouveau président de l'ESPU.
Ahmed Maharzi est le nouveau président de l'ESPU.

Sport Publié le ,

Le club de foot d'Uzès a été fondé en 1907 et baptisé Entente sportive Pays d’Uzèsdepuis 2005. Une apogée en championnat national en 2012 ; une équipe première qui évolue en Régional 1 et des équipes de jeunes espoirs au meilleur niveau district, l’histoire continue de s’écrire pour le club uzétien.

Ahmed Maharzi en est le président depuis le 11 juillet 2022. Ancien joueur professionnel formé au Nîmes olympiques où il a brillé en niveau division 1, attaquant de métier, il est aussi passé par plusieurs clubs dont Toulouse, Alès, où il a côtoyé de grands noms du football. Enfin, il a également été sélectionné en équipe de France espoirs aux côtés de Zinedine Zidane, en 1991.
Devenu éducateur jeunes au Nîmes olympiques, il évolue en montant son club à Uzès. Il y a deux ans, il intègre l’ESPU en tant que responsable jeunes avant d’en devenir le président cet été.
Uzétien de naissance, il apporte son professionnalisme et son savoir-faire pour toutes les catégories de footballeurs.

L'ESPU veut forger son identité

Interview du nouveau président Ahmed Maharzi sur cette nouvelle saison.

Qu’implique ce nouveau rôle à l'ESPU ?

"Cela n’était pas prévu. On m’a contacté en m’informant qu’il n’y avait plus de président ni de bureau, puisqu’ils ont démissionné. Je me suis donc présenté afin d’apporter du changement dans ce club qui était en sommeil depuis plus de 10 ans".

Quels changements sont prévus ?

"Je veux mettre les moyens pour la formation de nos joueurs. Il est important que nos équipes de jeunes puissent jouer au plus haut niveau. Aujourd’hui, on a beaucoup de retard. Ma priorité est de conserver nos meilleurs éléments, ne plus les laisser partir. Mon souhait est de voir nos jeunes formés au club intégrer l’équipe première.
Pour cela, il faut un bon encadrement. Nous travaillons sur ce projet, ce sera plutôt pour l’année prochaine, cette saison sera en quelque sorte une transition".

Quels sont les objectifs pour les seniors ?

"Pour la première, se maintenir et faire la meilleure saison possible. Pour la seconde, jouer la montée".

L’équipe 1 peut-elle monter ?

"Aujourd’hui non. Ce n’est pas par manque d’ambition mais je suis réaliste, nous n’avons pas les moyens financiers.
La priorité c’est le projet de la formation des jeunes ce qui a un coût. Le niveau de la première aujourd’hui nous suffit.
Nous repartons de zéro, il nous faudra au moins quatre ans pour retrouver un certain niveau de nos équipes de jeunes. À partir de là, l’objectif principal sera de faire monter l’équipe 1 en nationale 3 et par la suite en nationale 2. Nous avons un budget beaucoup moins important que les années précédentes, nous aurons besoin de partenaires".

On vous voit souvent sur le terrain...

"Je suis président mais avant tout formateur, je souhaite apporter mon expérience. Et je peux compter sur le secrétaire général Maximu Bataille, sur Sébastien Rauzy et Momo Allaoui même si nous avons toujours besoin d’encadrants !
Le mot d’ordre restera le travail, la motivation, l’ambition, et l’investissement".

Les résultats du week-end de l'Entente sportive Pays d'Uzès

Le début du mois d'octobre a été un beau week-end pour l’Entente sportive Pays d’Uzès.
L’équipe première a battu Chemin-Bas en Régional 1, sur un score de 2-0. Victoire aussi pour l’équipe B qui s’est imposée face à Trois-Moulins, 3-0 en Départemental 2.
Du côté des plus jeunes, les U15 ont largement vaincu Redessan pour le premier tour de la Coupe Gard Lozère. Score final : 25-0. «Les garçons ont été sérieux jusqu’au bout et ont respecté leurs adversaires en jouant le jeu jusqu’à la fin du match», note le coach Mickael Guidar. En effet, les Ducaux se sont très vite imposés et ont rapidement enchaîné les buts face à une équipe adverse en reconstruction. Le résultat est sans équivoque avec aucun but encaissé. «Une génération espoir», se réjouit le club. Petite anecdote du match, le gardien de but, Romain, a tiré un pénalty ! Mais... a loupé son tir.
Les U13 l’ont emporté face à Poulx, 2-3. L’équipe 1 des U12 s’est inclinée face à Laudun, 1-4, malgré «une volonté de bien faire». Manque d’efficacité et pertes de balles sont notamment pointés. Les U11-U10 ont perdu mais le coach est confiant, «le travail va payer». Enfin, quatre victoires sur quatre matchs pour l’équipe 1 des U9-U8 et un nul, une victoire et une défaite pour l’équipe 2.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 08 décembre 2022

Journal du08 décembre 2022

Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?