Ce champ est invalide

Un basketteur uzétien à New-York

JANVIER 2020

Florent Puech, jeune basketteur de l’UBC, a remporté un concours pour s’envoler voir les stars NBA à New-York. Une claque.

 

Le nouvel an à new-york, c’est fait pour la famille Puech. 

Avant cela, nous sommes le 11 mai dernier, à Paris. Florent Puech, 12 ans et joueur de l’Uzès basket club participe au challenge benjamin mis en place par la Fédération française de Basketball (FFBB) en partenariat avec la NBA, pour récompenser les deux meilleurs jeunes basketteur et basketteuse. Après une qualification lors des épreuves départementale et régionale, le jeune Florent se retrouve sur le parquet de l’AccorHotels Arena, avant de voir jouer les grandes et les grands pour les finales de coupe de France. Quatre épreuves mêlant tir, passe et dribble sont au programme. «Donne-toi à fond, c’est bien d’être à Bercy», se disait alors Florent. Et comme pour les prémices de ce challenge, au sein de son club, Florent surpasse tous les autres. Une grande coupe à ajouter sur l’étagère à trophées et un voyage pour deux personnes offert par la FFBB et voilà que toute la famille Puech embarque pour New-York. 

«On a rapidement décidé d’organiser un voyage pour nous quatre, la NBA a accepté de tous nous inviter», se souvient Vincent Puech, le père. 

Programme chargé à New-York

Les parents organisent alors un voyage légèrement différent du parcours touristique classique. «C’est la troisième fois que nous venons aux États-Unis et la deuxième à New-York, énumère Vincent. Nous avons donc décidé d’axer notre séjour autour du sport et des quelques sites importants que nous n’avions pas faits la dernière fois». Atterrissage sur les coups de 17h heure locale, le 29 décembre. «On a fait quasiment une journée de 24h mais on a lutté contre la fatigue pour profiter tout de suite des illuminations et de Times Square», sourit Florent. Passage obligé, la célèbre place de la Grosse Pomme est la première étape du périple de la famille. 

«J’ai gagné en confiance en moi»

Du sport à la pelle

Après un repos mérité pour encaisser le décalage horaire, cette famille mordue de basket, dont le père et ses deux fils évoluent à l’UBC, se rendent à l’université de Columbia pour un match entre l’équipe du campus, les Lions, face à une autre université de New-York, Albany. «C’est un autre monde, raconte Vincent Puech. Lorsque nous sommes arrivés sur le campus, nous avons demandé à une gardienne comment se rendre à la salle. Elle a fermé son bureau puis nous a accompagnés jusqu’à la salle, c’est dépaysant pour nous Français». Au-delà de l’accueil chaleureux sur place, la famille a été marquée par l’ambiance autour d’un tel match. Le basket universitaire aux États-Unis est très suivi et une véritable fierté se dégage des supporters de chaque équipe. «Tout le monde porte les couleurs de leurs universités, et les fans des deux équipes sont ensemble», se remémore Vincent. «L’hymne national devant le grand drapeau américain m’a marqué», concède Florent. La journée se termine par la visite du mémorial du 11 septembre, «un choc et une grande émotion» pour Florent. Le passage en 2020 s’est fait avec vue sur Manhattan et son traditionnel feu d’artifice. Le 1er janvier, la famille se rend au Madison Square Garden, salle mythique aux Etats-Unis, pour apprécier le prix remporté par Florent, des places pour New-York Knicks - Portland Trail Blazers dans le cadre du championnat nord-américain de basket, la NBA. Les Knicks l’emportent 117 à 93 et assurent le show tout au long du match. Frank Ntikilina, meneur français de New-York, réalise un des matchs les plus complets de sa saison avec 9 points, 10 passes décisives et 3 rebonds. «J’ai adoré l’ambiance et je ne pouvais pas m’empêcher de me lever à chaque action de Frank. C’était très impressionnant», raconte, grand sourire aux lèvres, Florent. Le joueur français, médaillé de bronze à la dernière coupe du monde, n’a pas rencontré le jeune uzétien, la faute à un planning trop serré, mais a tout de même tenu à remercier les gagnants du challenge dans une vidéo disponible sur la page Facebook de l’UBC. La famille Puech a également découvert le championnat national de hockey, la NHL. «Une ambiance géniale dans un environnement vraiment impressionnant» note Vincent. Le séjour s’est conclu le 4 janvier, après une visite en français de l’ONU, un passage à Broadway pour assister à une comédie musicale, une session patinage sur la glace du Bryant Park au milieu des immeubles et un peu de shopping dans de nombreuses boutiques dont celle de la NBA. 

La famille Puech est revenue à Uzès, des souvenirs plein la tête. 

«On s’était bien entraînés pour ce challenge et cette aventure m’a permis de gagner énormément en confiance en moi», résume Florent, déjà prêt à retenter sa chance pour la nouvelle édition du challenge benjamin organisé par la FFBB. 

Alban Laffitte


Alban Laffitte

Pas de commentaires pour l'instant


Laisser un commentaire

Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mise en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia
Ce champ est invalide

Rédigez votre petite annonce en ligne, Lire la suite

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide