AccueilUzèsHip Hop : triomphe pour Wanted Posse

Hip Hop : triomphe pour Wanted Posse

Le 27 novembre depuis la salle de l’Ombrière, le groupe de danse hip hop Wanted Posse est venu assurer le show. Un spectacle accessible qui a emballé le public.
Pour ce spectacle, Njagui Hagbé est à la chorégraphie, Philippe Lafeuille à la mise en scène.
©LucasLaberenne - Pour ce spectacle, Njagui Hagbé est à la chorégraphie, Philippe Lafeuille à la mise en scène.

Uzès Publié le ,

Est-ce un saloon, une boite de nuit ? Difficile de savoir. Toujours est-il que le dimanche 27 novembre depuis l’Ombrière, les liqueurs de bouteilles suspendues ont magnifiquement su animer les corps du collectif de danse hip hop mondialementreconnu Wanted Posse. Devant salle comble, le sextuor a assuré son show « Dance n’speak easy », pendant plus d’une heure devant salle comble. Scénographie, chorégraphie et ambiance musicale, c’est un show détonnant et résolument moderne que les spectateurs ont pu admirer.

Uzège-Pont du Gard : tous les marchés de Noël du week-end

Courtes saynètes, interjections vocales loufoques et figures aériennes, un spectacle tout public entre théâtre et danse s’est dévoilé aux Uzétiens.
Affranchi de ses codes, c’est un hip hop coloré et accessible qu’ont incarné les six danseurs. Le style hip hop n’était d’ailleurs pas le seul présent, quelques pas de charleston ont également su s’esquisser durant la représentation. Enfin, côté musiques, de la techno à la pop en passant par des airs jazzy, l’adaptabilité de la compagnie a pu offrir de beaux apartés sonores, le tout, sous une scénographie ingénieuse mettant parfaitement en valeur les séquences de groupe ou les solos de chaque artiste.

“Une véritable montée en puissance”

Salle comble, standing ovation, rappels et cris de joie, sans risque d’hyperbole, le spectacle peut assurément être qualifié de grand succès.
« C’était impressionnant. On se laisse complètement happer par les séquences, les transitions sont fluides et le spectacle observe une véritable montée en puissance », remarque Nathalie, habitante d’Uzès, venue avec son mari. Derrière elle, Tom, 10 ans, confie à son père son envie de danser : « Mais comment il a fait ça ! Je veux apprendre à faire comme eux », décrit-il exulté en évoquant un salto arrière effectué à la moitié du spectacle.

30 ans de carrière

En bref, des yeux émerveillés et des applaudissements, une après-midi couronnée de succès.

« Merci à tous pour votre accueil et votre énergie ! ». Le groupe fête d’ailleurs cette année ses 30 ans de carrière et donne rendez-vous à Paris au théâtre Libre du 14 décembre au 15 janvier.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 février 2023

Journal du02 février 2023

Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?