AccueilSportL’ESPU veut forger son identité

L’ESPU veut forger son identité

Avec une toute nouvelle direction, l’Entente sportive Pays d’Uzès entend donner une image de marque au football dans la cité ducale. La formation des jeunes du crû et une image propre seront les piliers du futur du club.
Un nouveau bureau a été élu lors de l'assemblée générale de l'ESPU en juillet dernier.
D.R. - Un nouveau bureau a été élu lors de l'assemblée générale de l'ESPU en juillet dernier.

Sport Publié le ,

Petite révolution dans le monde du ballon rond uzétien. Le bureau de l’Entente sportive Pays d’Uzès (ESPU) change de têtes. Exit l’ancienne direction, qui a démissionné dans son ensemble lors de la dernière assemblée générale du club, le 11 juillet dernier.

Des désaccords profonds

Place dorénavant à des dirigeants jeunes, aux idées nouvelles, ouvertes et ancrées dans le territoire.

« Nous avions des désaccords profonds concernant l’identité du club et sa gestion, note Maxime Bataille, nouveau secrétaire du club. Avec Ahmed Maharzi, désormais président, nous voulions remonter l’Olympique Uzès pour qu’un club de football dans la ville corresponde davantage à notre vision. Petit à petit, les jeunes avaient décidé de nous suivre dans cette aventure, l’ancienne direction a donc décidé de partir, alors qu'une partie n'était pas présente lors de l’assemblée générale ».

L’aventure a donc officiellement débuté le 12 juillet. Ahmed Maharzi à la présidence ; Maxime Bataille en tant que secrétaire ; Sébastien Rauzy, secrétaire adjoint, Nathalie Morla, trésorière. Gérald Bettancourt, Mouhcine Ouariba et Mickaël Guider complètent le bureau.

Rouvrir le club au territoire

« L’idée derrière cette reprise est de redonner de la confiance dans le club et repartir sur les bases du football pour forger l’identité du club, poursuit Maxime Bataille. Il n’y en avait pas avant et cela passe par la formation et l’ouverture au territoire ».

Faire vivre le club autour de ces jeunes et de l’équipe première est donc le principal objectif de la première saison de cette nouvelle histoire de l’ESPU. « Au niveau sportif, nous ne fixons pas d’objectifs précis chez les jeunes autres que terminer le plus haut possible. Concernant nos Seniors 1, le maintien en Régionale 1 sera la priorité avant de voir plus haut ».
Avec un objectif de 250 licenciés pour cette saison, « Uzès n’est pas à sa place », mais l’ESPU dispose d’une belle force de frappe pour se structurer dans la durée et développer sa formation.

« Aujourd’hui, un club ne peut rien faire sans des équipes de jeunes compétitives qui peuvent, à terme, nourrir les équipes seniors ».

À ce jour, trois équipes, des U15 au U17, et une deuxième équipe de seniors évoluent au niveau départemental. « Une équipe féminine est également en train de se former. Ce n’est pas normal, aujourd’hui, de ne pas avoir d’équipe féminine, pointe Maxime. D’un point de vue réglementaire, quand l’équipe Seniors sera engagée en championnat, il faudra également des équipes de jeunes ».
Au-delà du sportif, l’ESPU va se doter d’un nouveau club-house, avec notamment des baies vitrées, pour accueillir équipes adverses et partenaires. « Nous avons tout nettoyé en arrivant cet été. Les équipements sont assez vétustes mais des travaux seront prochainement entrepris ».
Les catégories U10 à U13 sont en recherche de joueurs. La reprise des Seniors 1 est prévue face à Lunel, au stade Pautex, samedi 17 septembre, à 18h.

Plus d’infos sur Facebook : Entente sportive Pays d’Uzès.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?