AccueilPays d'UzèsLégislatives 2022 : Philippe Berta, député élu, en lutte contre les extrêmes

Législatives 2022 : Philippe Berta, député élu, en lutte contre les extrêmes

Réélu sur la 6e circonscription du Gard lors des élections législatives 2022, Philippe Berta s'est mis comme point d'honneur de battre les extrêmes, Droite et Gauche confondus.
Législatives 2022 : Philippe Berta, député élu, en lutte contre les extrêmes
Émeline Bertel - Dans la circonscription, Philippe Berta a été réélu avec 52,17% des suffrages exprimés.

Pays d'Uzès Publié le ,

Philippe Berta s’est imposé dimanche 19 juin 2022 face au candidat Nupes, Nicolas Cadène. Sur la 6e circonscription, l’élu a recueilli 52,17 % des suffrages exprimés, contre 47,83 % pour le candidat de Gauche.

Pour Philippe Berta, cette victoire est d’abord celle de la démocratie, contre les extrêmes. « Les résultats de la présidentielle avaient commencé à m’inquiéter en Uzège avec une vraie poussée des extrêmes. Ce combat, je ne pensais pas devoir le mener à nouveau, puisque j’avais dit que je ne ferais qu’un seul mandat. Mais mon rôle était de combattre les extrêmes localement. J’ai battu l’extrême droite au premier tour et au second, je devais éliminer l’autre extrémiste du moment », explique-t-il fermement au lendemain du scrutin. Un recul républicain et une avancée du populisme que condamne l’élu.

Législatives 2022 : Philippe Berta (Ensemble!) en tête à Uzès

Particulièrement vindicatif dans ses propos sur son adversaire Nupes, que Philippe Berta ne juge pas « démocrate », ce dernier ne mâche pas non plus ses mots vis-à-vis de Jean-Luc Mélenchon. « C’est un gourou qui s’est entouré d’une secte qui s’appelle la France insoumise. Il vend tout et n’importe quoi à ses électeurs et à qui veut l’entendre. Avec son programme, tous les plus grands économistes nous prédisent l’effondrement économique de la France en trois ou six mois, poursuit le député représentant de la majorité présidentielle. Certains se laissent bercer par ces bonimenteurs. Bien sûr qu’il faut réduire les inégalités, améliorer notre système éducatif et travailler sur notre système hospitalier, mais pour ça, il faut de l’argent et de l’économie et je dénie toutes ces capacités à Monsieur Mélenchon ».

Le mercredi 22 juin 2022, le député réélu s'est rendu à Paris pour régler quelques formalités administratives liées à son élection avant de retrouver début juillet les bancs de l’Assemblée nationale pour se « remettre au travail »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

Journal du 02 juin 2022

Journal du02 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?