AccueilSortirRire et théâtre avec Uzès en scène

Rire et théâtre avec Uzès en scène

La huitième édition d’Uzès en scène a débuté le mardi 16 août pour se terminer samedi 20 août, au jardin de l’Évêché avec une bonne dose de rires chaque soir. Une nouveauté, la journée des enfants a ouvert le festival avec un goût de barbe à papa.
Le Jardin de l'Évêché est à nouveau le théâtre du festival Uzès en scène qui se conclura le samedi 20 août.
Alban Laffitte - Le Jardin de l'Évêché est à nouveau le théâtre du festival Uzès en scène qui se conclura le samedi 20 août.

Sortir Publié le ,

Le meilleur du festival Off d’Avignon revient à Uzès. « 8 ans déjà », savoure Séverine Peucheret, fondatrice du festival de théâtre Uzès en scène. De petits changements sont à noter pour cette nouvelle édition, dont le démarrage a été réalisé mardi 16 août et trouvera sa conclusion le samedi 20 août, au jardin de l’Évêché d’Uzès.

« Nous commencerons par le spectacle pour enfants, qui était en clôture l’an dernier. Une barbe à papa leur sera offerte, en référence au nom du spectacle », présentait alors l’organisatrice. Mardi, « Nom d’une barbe à papa ! », de Jérémy Coraud et Camille Taquoy, a mis en valeur l’histoire d’Edgar, le chef des cuisines de la fête foraine. Alors qu’il s’apprête à préparer sa célèbre pomme d’amour à l’ingrédient top secret, il se retrouve sans goût et sans odorat. Une pièce qui a attiré les foules.

« Nous n’avons pas encore le comptage définitif, mais il y a eu environ 200 spectateurs, ce qui constitue une belle progression en rapport à l’an dernier, lors du lancement de cette date pour les enfants. », se réjouit Fanny Cabot, présidente du Comité des fêtes.

Une annulation à cause des intempéries

Les intempéries ont contraint l’organisation d’Uzès en scène à annuler la représentation de « La folle histoire de France », une comédie de Nicolas Pierre et Farahat Kerkeny, ce mercredi 17 août, à 21h.
Une fois les orages passés, le festival reprendra ses droits le jeudi 18 août, toujours à 21h, mais à la salle polyvalente pour éviter d'éventuels orages, avec « Papa(s) tu feras maman ! », de Kilian Couppey. « Une proposition assez surprenante et drôle », qui raconte l’histoire de Sébastien et Clément, un couple, qui n’attendent qu’une seule chose : leur bébé. Mais leur assistante sociale habituelle est remplacée pour une perverse homophobe. Le couple doit donc faire qu’une femme vit ici.
« L’homme parfait n’existe pas », de Catherine Praud, se tiendra le vendredi 19 août, à 21h. « C’est là que l’on voit que l’esprit d’une femme peut-être terrible », plaisante Séverine Peucheret. L’histoire d’une soirée surprise organisée par Sarah pour son fiancé Thomas. Sauf que durant cet événement, Sarah rencontre Aurélie, elle aussi fiancée à... Thomas.
La dernière date de cette huitième édition se tiendra le samedi 20 août, à 21h. « Mes pires potes », de Paul Rubens. Une invitation à un mariage va pousser des meilleurs amis à révéler leurs secrets les plus inavouables.

« Mis à part la pièce de Catherine Praud, il n’y a que des nouvelles compagnies », avance Séverine Peucheret.

Tarif unique : 14 €. Places numérotées.
Infos et réservations : uzes-pontdugard.com ou 04 66 22 68 88.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?