AccueilUzèsSécurité : opération prévention sur la route à Uzès

Sécurité : opération prévention sur la route à Uzès

Ce mardi 10 janvier, une opération de prévention a été organisée à 16h30, à Uzès, à destination des personnes vulnérables vélo, trottinette, piétons, par la Gendarmerie et la Sécurité routière.
Gendarmes et bénévoles de la Sécurité routière ont effectué une opération de prévention, mardi 10 janvier, à Uzès, auprès des personnes vulnérables sur la route au sujet de l'importance de la luminosité.
Gendarmes et bénévoles de la Sécurité routière ont effectué une opération de prévention, mardi 10 janvier, à Uzès, auprès des personnes vulnérables sur la route au sujet de l'importance de la luminosité.

Uzès Publié le ,

Ils étaient un peu surpris, à la sortie des cours, de se faire aborder par la Gendarmerie. Jeunes à pied, à vélo, en trottinette, parents avec leurs enfants, les élèves du collège Redounet et de l'école du Parc étaient la cible d'une opération de prévention liée à la visibilité des personnes vulnérables sur la route, mardi 10 janvier, à 16h30, à Uzès.

"C'est une heure où la luminosité n'est pas favorable dans ces mois d'hiver", fait remarquer le capitaine Galon, chef de l'Escadron départemental de sécurité routière du Gard (EDSR). Un moment idéal pour faire comprendre aux usagers de la route que le danger peut être limité.

Échanges entre gendarmes et passants

Une dizaine de gendarmes de l'EDSR, des motards du Peloton motorisé de Nîmes, des gendarmes d'Uzès et des bénévoles du service Sécurité routière de la préfecture étaient donc en place au croisement des avenues de la Libération et Pompidou à Uzès, pour sensibiliser les passants. Informations, prospectus de la sécurité routière, mais aussi bracelets rétro-réfléchissants et bâtonnets réflecteurs pour rayons de vélos étaient distribués. "C'est ludique, ça créé du contact et si cela permet de faire retenir quelques éléments pour qu'ils se protègent, c'est réussi", résume le capitaine Galon.

18 décès de personnes vulnérables sur la route dans le Gard en 2022

Ces opérations, amenées à se répéter sur le territoire, tombent à pic à un moment où l'éclairage public est réduit dans de nombreuses communes.

Grave accident à Argilliers

"En 2022, il y a eu 18 décès dans le département du Gard de personnes vulnérables sur la route. 11 se sont produits dans des conditions de mauvaise luminosité : brouillard, pluie, manque d'éclairage, rappelle Thierry Pallier, coordinateur Sécurité routière de la préfecture. Nous essayons de rappeler des règles. C'est du bon sens mais c'est important".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 février 2023

Journal du02 février 2023

Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?