AccueilUzèsSictomu : les jours de collecte changent

Sictomu : les jours de collecte changent

Pour faciliter sa logistique, à compter du premier janvier, le Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères de la région d'Uzès (Sictomu), change son jour de collecte dans plusieurs de ses communes membres.
Sictomu : les jours de collecte changent
DR

Uzès Publié le ,

Ci-dessous, la liste des communes et leur nouvelle date de collecte. Il a été annoncé lors du dernier conseil syndical du Sictomu qu’à partir du 1er janvier s’opère une grande réorganisation des circuits de collectes. Pour ce faire, les jours de collectes des bacs doivent être changés afin de permettre cette optimisation.

Sictomu : les nouveaux jours de collecte dans les communes


Aigaliers : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mercredi.

Argilliers : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le lundi.

Arpaillargues et Aureilhac : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mercredi.

Belvézet : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mercredi.

Bouquet : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mercredi.

Castillon du Gard : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le vendredi.

Collias : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mardi.

Flaux : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le jeudi.

Foissac : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mercredi.

Fons sur Lussan : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mercredi.

Fontarèches : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le jeudi.

Fournès : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le vendredi.

La Bastide d'Engras : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le jeudi.

La Bruguière : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le jeudi.

La Capelle et Masmolène : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le jeudi.

Lussan : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mercredi.

Montaren et Saint Médiers : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mercredi.

Pougnadoresse : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le jeudi.

Pouzilhac : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le jeudi.

Remoulins : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le vendredi.

Saint Bonnet du Gard : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le vendredi.

Saint Hilaire d'Ozilhan : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le vendredi.

Saint Hippolyte de Montaigu : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le jeudi.

Saint Laurent la Vernède : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le jeudi.

Saint Maximin : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mardi.

Saint Quentin la Poterie : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le jeudi.

Saint Siffret : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mardi.

Saint Victor des Oules : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le jeudi.

Sanilhac-Sagriés : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mardi.

Serviers et Labaume : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mercredi.

Uzès : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le lundi.

Vallabrix : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le jeudi dans la commune de Vallabrix.

Vallérargues : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mercredi.

Valliguières : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le vendredi.

Vers Pont du Gard : à partir du 1er janvier, le jour de collecte devient le mardi.

Voir pour l'heure, les nouvelles consignes de gestion des déchets dévoilées par le conseil du sictomu dans le Pays d'uzès (hors jours fériés).

Sictomu : en route vers le porte à porte

Le Sictomu a également dévoilé depuis quelques semaines son plus gros projet à venir : la collecte au porte à porte des emballages. « Trop de colonnes de tris sont gâchées par de mauvaises pratiques et ça nous coûte cher. Le but est d’instaurer un sachet jaune à placer devant les logements, qui seront placé dans des bacs de reste spécifiques. Il serait collecté à part, en cas de souci, il sera refusé (si erreur répétée», a annoncé le syndicat. L’idée est déjà en test dans plusieurs communes.

“Trop de colonnes de tris sont gâchées par de mauvaises pratiques et ça nous coûte cher”

Ce pari « civique » est lancé et souhaite atteindre la pleine participation d’ici l’été prochain décrit le conseil du sictomu. En bénéfices notables, une empreinte environnementale réduite ainsi qu'une lutte directe contre les dépôts sauvages.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 février 2023

Journal du02 février 2023

Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?