AccueilPays d'UzèsUne conférence sur l'alimentation des enfants donnée par Olivia Beziat à Uzès

Une conférence sur l'alimentation des enfants donnée par Olivia Beziat à Uzès

Olivia Beziat, diététicienne nutritionniste spécialisée en pédiatrie, répondra aux questions des parents le jeudi 28 avril 2022.
Olivia Beziat répondra aux interrogations des parents sur la néophobie alimentaire et sur la diversité alimentaire des enfants.
DR - Olivia Beziat répondra aux interrogations des parents sur la néophobie alimentaire et sur la diversité alimentaire des enfants.

Pays d'Uzès Publié le ,

Pourquoi avoir accepté cette demande de la Communauté de communes du pays d'Uzès (CCPU) ?

Ça n’arrive pas tout le temps que des communautés de communes aient ces préoccupations donc ça m’a intéressée de m’investir dans ce projet. Mon but de professionnel est d’apporter des informations claires et justes aux familles, leur donner des recommandations fiables et les aider au quotidien car sur internet, on peut trouver tout et son contraire. Je souhaite leur donner des trucs et astuces pour appliquer ces recommandations.

Il semble évident que les besoins diffèrent entre les bébés, les enfants et les adultes...

C’est vrai que les enfants ressemblent à de petits adultes mais ils ont des besoins très spécifiques. Si on ne les prend pas en compte, on peut passer à côté et des problèmes peuvent se poser par la suite. Il faut faire en sorte que l’apprentissage de l’alimentation se fasse dans une ambiance suffisamment positive.

Coco livre un témoignage fort au festival de la BD d'Uzès

Que voulez-vous dire par l’ambiance ?

À partir de 2-3 ans, commence une période où le temps du repas peut se compliquer. Ça s’appelle la néophobie alimentaire. C’est vraiment à ce moment-là que le temps du repas se complique. Les enfants ne veulent plus manger de légumes alors qu’ils en mangeaient avant, qu’ils y étaient habitués. Le 28 avril, je serai là pour donner des petits conseils aux parents, pour parler de l’équilibre alimentaire. Les parents ont l’impression qu’il faut donner beaucoup de légumes alors que c’est plus la régularité qui compte que la quantité.

Vous recevez des parents qui y font face dans vos cabinets ?

Je reçois des enfants qui ont des problèmes de santé et des familles qui ont besoin qu’on les aide pour savoir ce qu’ils doivent donner aux enfants, quelles postures adopter face aux refus de leurs enfants. On est proche de l’aide à la parentalité mais en se concentrant sur le temps des repas.

Certains parents doivent être perdus quand ça arrive dans leur foyer ?

Oui, ils sont complètement démunis. Ils ne comprennent plus car la semaine passée, leur enfant mangeait les haricots verts sans rien dire. Les parents ont besoin d’être rassurés pour tenir le cap car ils ont l’impression d’avoir fait quelque chose de mal alors que c’est juste leur enfant qui grandit. C’est une phase normale de son évolution. C’est là que l’ambiance à table peut se dégrader. Si les parents n’ont pas la notion que c’est une phase normale, les refus à table peuvent devenir insupportable et un vrai point noir. Cette rencontre le 28 avril va leur donner des explications sur ce qui se passe à la maison.

Pockemon Crew : Du hip-hop au théâtre

La néophobie peut durer jusqu’à quel âge ?

Il est essentiel d’avoir les bonnes informations dès le départ car ça va progressivement diminuer l’expression de la néophobie. Ça va disparaître tout seul vers 7 ou 8 ans. Cette conversation, c’est pour dire aux parents « tenez bon » et éviter la dépression. Si on met en place tout de suite les bonnes réponses de la part des adultes, ça peut considérablement diminuer les tensions à table.

Quelles autres actions menez-vous auprès de la CCPU ?

Je forme le personnel des crèches et des écoles à prévenir les parents en cas de problème. Ces personnes sont en contact avec les enfants. En crèche, ce sont des personnes ressources qui peuvent répondre aux questions des parents ou les conseiller d’aller voir des professionnels de santé. Cette formation a démarré le 6 avril et elle continuera le 17 mai. La première date était sur la diversification alimentaire et les difficultés de passage au morceaux et la deuxième portera sur la néophobie.

Rencontre-conférence avec les parents organisée dans le cadre d’un projet alimentaire territorial, nutrition et santé, porté par la direction des services aux familles de la Communauté de communes Pays d’Uzès. Le jeudi 28 avril, à 18h, à la CCPU. Conférence gratuite, sur inscription : 04 66 03 09 00. Places limitées.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 08 décembre 2022

Journal du08 décembre 2022

Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?