AccueilSportInauguration réussie au Rugby club uzétien

Inauguration réussie au Rugby club uzétien

Le Rugby club uzétien a inauguré ses toutes nouvelles tribunes, baptisées Titi Regniers, ce mercredi 27 octobre. Pour l’occasion, le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte avait été invité. Une journée inoubliable.
Inauguration réussie au Rugby club uzétien
Thomas Pascal - Bernard Laporte a participé à l’inauguration des tribunes en présence de nombreux joueurs du club.

Sport Publié le ,

Le public avait répondu présent, mercredi 27 octobre, pour l’inauguration des tribunes Titi Regniers du Rugby club uzétien. Représentants de la Fédération française de rugby dont le président Bernard Laporte, partenaires, joueurs, bénévoles, élus et même Corti et l’ancien joueur uzétien et international Thibault Privat, ainsi que de nombreux Uzégeois sont venus rendre hommage à l’un des fondateurs du RCU. Sa femme, Jeanne, et son fils, Jacques, étaient bien sûr invités et ont découvert avec émotion le nom de ces tribunes.

« Le président de la Fédération française Bernard Laporte a tout de suite accepté de venir pour l’inauguration, se réjouit Frank Seropian, qui préside le RCU depuis 25 ans. C’est une parfaite illustration des valeurs du rugby ».

Le président a fait un état des lieux de cette nouvelle saison. « Avec 300 licenciés, plus une centaine à l’école de rugby, nous avons toutes les catégories, des babies aux seniors. Les juniors et les cadets sont en entente avec Les Angles et Nîmes. L’équipe féminine des Duchesses a aussi repris». «Un club qui occupe une grande place parmi les 45 associations de la ville », estime le maire d’Uzès Jean-Luc Chapon.

Ce nom, une évidence

Lorsque le moment a été venu de chercher un nom pour ces tribunes, c’est d’abord « Edmond Regniers » qui a été évoqué. « Mais tout le monde le connaissait sous le nom de Titi ! ». « C’était un personnage emblématique », reconnaît Jean-Louis Bouvard, autre fondateur du club.

Bernard Laporte a affirmé l’importance des bénévoles, éducateurs et responsables, qui sont sur le terrain au quotidien : « C’est vous qui tracez l’avenir du rugby. Nous ne pouvons pas le faire seuls depuis Marcoussis ». Il a aussi confié sa « fierté » d’inaugurer ces tribunes. « Je ne connaissais pas Titi Regniers mais il portait les valeurs du rugby ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 mai 2022

Journal du26 mai 2022

Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?