AccueilUzèsUzès : le centre de vaccination a été productif

Uzès : le centre de vaccination a été productif

La mairie d'Uzès a mis en place dès le 20 janvier un centre de vaccination à Uzès qui a rapidement permis d'accueillir 1000 personnes par jour.
Le centre de vaccination d'Uzès a rapidement connu une belle affluence.
DR - Le centre de vaccination d'Uzès a rapidement connu une belle affluence.

Uzès Publié le ,

La municipalité d'Uzès s'était rapidement positionnée auprès de la Préfecture du Gard et l'Agence régionale de santé pour mettre en place un centre de vaccination dans la cité ducale. Géré par des professionnels de santé locaux et avec l'aide d'agents de la Ville et de la Communauté de communes pour la partie administrative, le centre a pu ouvrir dès le 20 janvier.

Très vite, l'affluence a été constante et les habitants de territoires voisins ont même souvent été reçus à Uzès. En été, les vacanciers ont aussi été très nombreux pour atteindre une cadence de 1000 personnes par jour !

« Aujourd'hui, le pic est passé alors nous avons proposé à l'ARS un lieu plus petit pour pouvoir maintenir un centre de vaccination à Uzès tout en libérant la salle polyvalente », explique le maire de la commune, Jean-Luc Chapon.

La vaccination se poursuit aussi dans les hôpitaux

Du côté du centre hospitalier d'Uzès et du Mas-Careiron, la quasi totalité des personnels est vaccinée. Si l'obligation vaccinale imposée par le Gouvernement pour les soignants et agents hospitaliers a été globalement acceptée au centre hospitalier, il a fallu « multiplier les séances d'information et de dialogue» du côté du Mas-Careiron, qui affiche désormais bien 98,3% de personnels vaccinés. Dans les deux structures, certaines personnes n'ont pas voulu se soumettre à cette mesure et ont donc été rappelées à leur obligation ou, dans certains cas, suspendues.

Pour ce qui est des résidents des différents Ehpad (Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) rattachés au centre hospitalier, les premières et secondes doses ont été injectées depuis déjà un moment. « Nous avons commencé il y a quelques semaines les troisièmes doses », annonce le directeur de l'hôpital, Jean-Luc Montagne.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 08 décembre 2022

Journal du08 décembre 2022

Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?