AccueilUzèsUne belle saison pour la truffe à Uzès

Une belle saison pour la truffe à Uzès

Le Syndicat des producteurs de truffes du Gard a tenu sa première assemblée générale depuis 2019. L’occasion de marteler que seule la truffe fraîche est considérée comme de la truffe.
Une belle saison pour la truffe à Uzès
DR - Soirée de la truffe à la salle polyvalente d'Uzès en janvier 2020.

Uzès Publié le ,

Ils en avaient presque perdu l’habitude. Les producteurs de truffes du Gard et leur syndicat se sont réunis, le vendredi 22 octobre, en mairie d’Uzès pour leur première assemblée générale depuis 2019. « Notre activité a été fortement perturbée par la crise sanitaire. C’est donc l’occasion de remercier tous les producteurs pour leur engagement mais également la Chambre d’agriculture du Gard, la Ville d’Uzès et toutes les instances officielles qui nous ont soutenues durant cette période », présente Louis Teulle, président du syndicat.

En effet, comme dans d’autres domaines d’activités, les professionnels de la truffe ont bénéficié de dérogations pour maintenir leur présence sur les marchés, à une époque charnière pour la vente du précieux champignon.

« Nous avons donc fonctionné assez normalement malgré la fermeture des hôtels et restaurants d’autant que la saison a été très bonne, que ce soit dans la quantité, avec quatre tonnes en tout, la qualité et le succès auprès du public. C’est une réussite, avec deux journées organisées les 16 et 30 janvier dernier. 100 et 80kg ont été proposés à cette occasion », avance le président.

Un développement parla communication

La présentation du rapport moral du syndicat a été l’occasion de marteler le message du respect du produit. « Nous avons l’image à Uzès de capitale de la truffe, certaines entreprises se servent de cette réputation acquise grâce à un long travail de fond et de communication alors que, pour moi, ils font d’Uzès la capitale de la truffe virtuelle. Ce travail sera encore davantage accentué sur "la truffe, produit de terroir, produit de saison" avec un langage franc et direct pour vraiment informer et sensibiliser le consommateur sur la provenance et la réalité des produits. La truffe n’existe pas en dehors de cela », abonde Louis Teulle.

Toujours pour mettre en avant l’image de la tuber melanosporum, le marché de la truffe d’Uzès a été sélectionné pour apparaître dans un film promotionnel porté notamment par la Région Occitanie et l’Institut mycologique européen. Plusieurs conventions sont également renouvelées pour appuyer le développement des producteurs. « La police nationale nous accompagne depuis plus de cinq ans, avec la Chambre d’agriculture du Gard pour protéger les exploitations grâce à une réponse rapide des forces de l’ordre en cas de soucis ».

Dans le même esprit, une convention avec la Fédération des chasseurs du Gard permet de lutter contre les dégâts causés par les sangliers notamment. Elle prévoit un soutien logistique et l’installation de clôtures fixes pour protéger les champs. « Notre syndicat est le seul en France à avoir une telle convention », note Louis Teulle.

Le week-end de la truffedu 14 au 16 janvier

Le retour à la normale se précise avec le programme du prochain week-end de la truffe, du 14 au 16 janvier, à Uzès. Le vendredi 14, la soirée vigneronne reprendra ses droits au même titre que la soirée de gala, le lendemain. La journée traditionnelle de la truffe se tiendra le dimanche.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

Journal du 02 juin 2022

Journal du02 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?